Les élus démissionnaires s’expliquent

Après avoir claqué la porte du Conseil de ville de Moutier, des représentants de l’UDC, du ...
Les élus démissionnaires s’expliquent

Après avoir claqué la porte du Conseil de ville de Moutier, des représentants de l’UDC, du PLR et du PSJB ont justifié mardi leur décision devant la presse

De gauche à droite: Morena Pozner (PSJB), Patrick Roethlisberger (PLR), Patrick Tobler (UDC) et Steve Léchot (PLR) ont expliqué les raisons de leur démission du Conseil de ville. De gauche à droite: Morena Pozner (PSJB), Patrick Roethlisberger (PLR), Patrick Tobler (UDC) et Steve Léchot (PLR) ont expliqué les raisons de leur démission du Conseil de ville.

La résolution acceptée lundi par le Conseil de ville pour accélérer le transfert dans le canton du Jura aura été pour eux la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Quatre des désormais anciens élus anti-séparatistes ont motivé ce mardi leur décision de claquer la porte du législatif. Le président de l’UDC prévôtoise, Patrick Tobler, a dit « refuser de porter le chapeau de ce désastre », et a fait part de ses griefs, notamment au sujet des finances de la commune. Il a été rejoint par Patrick Roethlisberger et Steve Léchot du PLR qui ont expliqué qu’ils se sentaient systématiquement minorisés au sein du Conseil de ville. « Il faut laisser les personnes en phase avec ce nouveau projet [de changement de canton] gérer le futur de Moutier », a ajouté Steve Léchot. Pour le PSJB, Morena Pozner a dit qu’elle laissait volontiers sa place à des personnalités plus à même de réaliser le changement de canton. « Mon projet est de travailler pour le Jura bernois », affirme celle qui reste élue au Conseil du Jura bernois.

Patrick Tobler : « C’est important, nous qui nous ne nous sentons pas dans ce projet, qu’on ne soit pas en travers de la route »

Les partis ne disparaissent pas

Aujourd’hui, une minorité conséquente de la population prévôtoise n’est plus représentée au Conseil de ville. Mais les élus démissionnaires présents ce mardi se défendent d’abandonner leurs électeurs à leur sort : « J’ai pu rencontrer plusieurs personnes qui désirent rester dans le canton de Berne, détaille Morena Pozner. Tous, à l’unanimité, me disent qu’on a bien raison ». Patrick Tobler a tenu à rappeler que les partis continuent d’exister : « Si des personnes désirent être candidates aux prochaines élections, nous n’allons certainement pas les en empêcher ». Et le président de l’UDC promet qu’il continuera à suivre les dossiers : « On peut encore écrire une lettre, faire un référendum, écrire un communiqué. La vie politique continue à Moutier ».

Morena Pozner : « On a décidé de prendre le temps…de pouvoir discuter avec les différents partis et une partie de la population qui nous a soutenu »

Vers une normalisation de la politique à Moutier ?

Du côté de l’exécutif, le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, espère que les élus qui restent en poste sauront surpasser leurs réticences à devenir jurassiens. Quant à l’éventualité de faire face à une situation de blocage, avec des référendums à tout bout de champ, le maire n’hésitera pas à en appeler à l’instance supérieure : « ces règles-là  existent, c’est dans le droit. Mais si à chaque décision prise nous avons affaire à un référendum, il faudra quand même se poser des questions ».

Lui-même élu au Conseil de Ville, le porte-parole de l’Entente jurassienne, Julien Berthold, entrevoit une normalisation des rapports politiques à Moutier : « Le terme d’autonomiste va progressivement perdre de son importance…au final, il n’y aura plus de pro-bernois et de pro-jurassiens, mais juste des Prévôtois qui ont envie de se battre pour leur ville ». Ces forces de droite, conservatrices, existent-elles hors des cercles qui ont claqué la porte cette semaine ? La réponse viendra peut-être lors des prochaines élections. /vja

Marcel Winistoerfer « C’est une façon de penser la démocratie qui n’est pas celle que j’ai en tête »

Julien Berthold : « J’espère que durant les prochaines années, la situation va se normaliser à Moutier »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus