Le Banné : futur spot pour le sport

La ville de Porrentruy a fédéré quatre sports qui devraient transformer cette zone.
Le Banné : futur spot pour le sport

La ville de Porrentruy a fédéré quatre sports qui devraient transformer cette zone

La zone de sports et loisirs du Banné devraient accueillir plusieurs sports à l'avenir. Photo: ville de Porrentruy, Géoportail La zone de sports et loisirs du Banné devraient accueillir plusieurs sports à l'avenir. Photo: ville de Porrentruy, Géoportail

Quatre sports réunis sur un même site. Trois associations et une fondation sont soutenues par la ville de Porrentruy pour se développer au Banné sur cette zone de sports et loisirs. Le projet a été présenté jeudi matin. Le Jura Bike Park souhaite y construire différents modules pour les vélos, le SHC Ajoie projette d’y installer une piste de Inline hockey avec cantine et vestiaires, le FC Porrentruy veut y aménager un terrain synthétique et l’Union Jura Rugby y poser définitivement ses valises. Porrentruy, à travers son site du Banné, jouit ainsi d’une belle émulation, selon le conseiller municipal en charge du dossier. Philippe Eggertswyler espère que l’engouement pour ces sports apporte aussi des retombées pour les autres acteurs de la ville. Le chef-lieu ajoulot joue ici le rôle de facilitateur et prendra aussi à sa charge l’aménagement du site, notamment en construisant des places de stationnement et en améliorant les voies d’accès.


Des projets d’envergure

C’est une surface de 11'000 m2 qui est proposée à la jeune fondation Jura Bike Park. Budgétisée à 1,7 million de francs, cette piste pour la pratique du vélo deviendrait la plus grande de Romandie. Bosses, virages serrés et autres petits sentiers prendraient place au milieu d’un espace verdoyant. Le président de la fondation, Arnaud Maître, précise que les différents modules pourront être aménagés au fur et à mesure des rentrées financières.


Une cantine et des vestiaires qui seraient les bienvenus

Du côté du Inline hockey, le SHC Ajoie cherche depuis plusieurs années une solution pérenne pour pratiquer son sport. L’équipe ajoulote s’était approchée de Alle mais préfère le site bruntrutain qui s’avère être plus grand. Mais c’est surtout la dynamique qui est différente selon Mathieu Cerf, vice-président du SHC Ajoie. Le FC Porrentruy et l’Union Jura Rugby sont très motivés par ce projet et espèrent profiter des futures installations, notamment les vestiaires et la cantine. Le budget avoisine ici 1,5 million de francs. Même montant pour le projet de terrain synthétique du FC Porrentruy. Les footballeurs pourraient ainsi s’entraîner à longueur d’année dehors. Quant à l’Union Jura Rugby, le jeune club souhaite continuer d’utiliser l’un des terrains de football du FCP, installer définitivement ses mâts et améliorer l’éclairage. /ncp


Actualités suivantes

Articles les plus lus