Swatch et Omega créent l'émeute

Les deux marques ont mis samedi sur le marché leur nouvelle collection commune baptisée BIOCERAMIC ...
Swatch et Omega créent l'émeute

Les deux marques ont mis samedi sur le marché leur nouvelle collection commune baptisée BIOCERAMIC MoonSwatch. A Bienne comme partout dans le monde, des milliers de personnes ont fait la file toute la nuit pour obtenir un modèle

Il fallait s'armer de patience à Bienne comme partout dans le monde. Il fallait s'armer de patience à Bienne comme partout dans le monde.

La folie s’empare du monde pour la nouvelle collection signée Swatch et Omega. Onze modèles sont disponibles dès ce samedi sur le marché dans une centaine de points de vente à travers la planète. Des milliers de personnes ont fait la file toute la nuit pour être sûres de pouvoir profiter de la BIOCERAMIC MoonSwatch. A Bienne, c'était la cohue samedi matin. Un spectacle pour le moins impressionnant qui s’est offert aux passants à proximité du Swatch Drive où la nouvelle gamme a été lancée. Une file à perte de vue. Certains ont campé sur les lieux pour obtenir l'un de ces modèles hybrides Omega-Swatch. Une personne nous a confiée qu’elle était arrivée tôt le matin. Trois heures plus tard, elle était toujours dans l’attente. D’autres ont abandonné.

A Bienne, une file à perte de vue. A Bienne, une file à perte de vue.

Et ce même spectacle se répète partout en Suisse dans les boutiques Swatch, dans le monde également. Mais comment expliquer cette folie ? La réponse est simple : la combinaison du luxe d’Omega et de l’accessibilité de Swatch fait que cette collection est abordable. On parle de 250 francs pour l’un des onze modèles inspirés des corps célestes. Le coup a été soigneusement orchestré, le succès lui est déjà retentissant. A noter que la série n'étant pas limitée, des modèles reviendront sur le marché ces prochaines semaines. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus