Collaborations transfrontalières à préserver et à développer

Politiques et entrepreneurs du Jura, du Grand Belfort et du Territoire de Belfort ont participé ...
Collaborations transfrontalières à préserver et à développer

Politiques et entrepreneurs du Jura, du Grand Belfort et du Territoire de Belfort ont participé vendredi à Moutier au 3e Forum économique franco-suisse, qui s’est tenu au SIAMS

Le président du Grand Belfort Damien Meslot (à gauche) et le ministre jurassien de l'Economie Jacques Gerber veulent cultiver l'amitié et les collaborations entre les deux régions. Le président du Grand Belfort Damien Meslot (à gauche) et le ministre jurassien de l'Economie Jacques Gerber veulent cultiver l'amitié et les collaborations entre les deux régions.

Le canton du Jura, le Grand Belfort et le Territoire de Belfort main dans la main pour faire fructifier les liens transfrontaliers. Le SIAMS a accueilli vendredi matin à Moutier le 3e Forum économique franco-suisse, qui a réuni des élus et des chefs d’entreprises de ces régions. L’occasion de reprendre les relations en présentiel après la crise du coronavirus.

Jurassiens et Belfortains ont réaffirmé leur amitié et leur volonté de renforcer les collaborations. Mais les relations entre la Suisse et l’Union européenne ne sont actuellement pas au mieux suite à l’abandon de l’accord-cadre l’an dernier. Ministre jurassien de l’Economie, Jacques Gerber appelle à une sérieuse embellie :

« Notre amitié doit servir d’exemple par rapport à des craintes infondées »

Côté belfortain, on affiche la même volonté de renforcer l’entente et les échanges avec le Jura. Le Territoire est en train de diversifier son économie, en mettant l’accent sur les domaines de la logistique et de l’hydrogène. Et ça tombe bien : le Parlement jurassien a adopté l’an dernier une motion pour faire du canton un pionnier en matière d’hydrogène vert. Président du Grand Belfort, Damien Meslot y voit une fenêtre de collaboration entre les deux régions :

« Au même moment, on choisit les mêmes modes de diversification »

Lors de ce Forum économique franco-suisse, il a également été question de la ligne ferroviaire Delle-Belfort. Cet outil est à disposition des voyageurs et des travailleurs, mais il est à ce jour un flop en termes de fréquentation. Damien Meslot veut y remédier :

« On travaille pour lever les obstacles qui compliquent l’exploitation de la ligne »

Le Forum s’est poursuivi par la visite du SIAMS et des échanges bilatéraux entre entrepreneurs suisses et français. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus