L’édition 2024 du SIAMS à bout touchant

Le salon de l’ensemble de la chaîne de production des microtechniques sera de retour au Forum ...
L’édition 2024 du SIAMS à bout touchant

Le salon de l’ensemble de la chaîne de production des microtechniques sera de retour au Forum de l’Arc à Moutier du 16 au 19 avril. Les organisateurs de cette 18e édition attendent plus de 450 exposants et près de 15'000 visiteurs sur quatre jours

À moins de deux semaines de l’ouverture des portes et avec déjà 10'000 billets visiteurs téléchargés, le directeur du SIAMS, Pierre-Yves Kohler se montre plutôt confiant quant à la fréquentation de cette 18e édition. À moins de deux semaines de l’ouverture des portes et avec déjà 10'000 billets visiteurs téléchargés, le directeur du SIAMS, Pierre-Yves Kohler se montre plutôt confiant quant à la fréquentation de cette 18e édition.

« Nous avons déjà distribué 3'000 bracelets aux exposants ». Dès les premières minutes de la conférence de presse du SIAMS qui s’est tenue ce mercredi au Forum de l’Arc à Moutier, Pierre-Yves Kohler, directeur de la manifestation, affiche la couleur. Avec 458 exposants répartis sur 320 stands, cette 18e édition affiche d’ores et déjà complet. Côté fréquentation, les organisateurs ambitionnent de faire au moins aussi bien que lors de l’édition record de 2022 qui avait réuni 15'000 visiteurs dans la cité prévôtoise.


Un programme dense et varié

Durant les quatre jours du salon, les visiteurs, tout comme les exposants, n’auront pas le temps de s’ennuyer. Au programme de cette 18e édition, outre la visite du salon bien entendu, des conférences et tables rondes seront organisées autour de différents thèmes d’actualité tels que l’intelligence artificielle dans l’industrie ou encore le potentiel de la réalité virtuelle. Des petits-déjeuners seront également proposés aux exposants tôt le matin, pour que les acteurs du tissu industriel régional puissent échanger autour de sujets comme l’analyse prédictive et l’utilisation des données ou encore la durabilité dans les PME. Enfin, des visites guidées du Centre d’Apprentissage de l’Arc Jurassien (CAAJ) seront également ouvertes à toutes et tous, sans inscriptions, tous les jours à 13h30. « Le rôle du SIAMS a toujours été d’aider les entreprises de l’Arc jurassien des microtechniques à se présenter, à se mettre en valeur, à faire du business, à trouver des clients et à proposer des solutions, mais au-delà de ça, nous avons aussi un rôle à jouer pour faire se rencontrer ces différents acteurs entre eux et également les mettre en relation avec la relève de la branche », explique Pierre-Yves Kohler. « On essaie simplement de mettre toujours plus d’outils à la disposition des clients pour que le SIAMS reste un must absolu auquel il est important de participer », précise encore le directeur de la manifestation. Côté visiteurs de marque durant cette cuvée 2024, on mentionnera notamment la présence du conseiller d’Etat bernois Pierre-Alain Schnegg, le chirurgien cardiaque René Prêtre ou encore du champion de ski paralympique neuchâtelois, Robin Cuche. « Nous n’aurons malheureusement pas de conseillères et conseillers fédéraux cette année, mais nous avons déjà sollicité Madame Baume-Schneider pour l’édition 2026 », rassure Pierre-Yves Kohler.


Des nouveautés tant pour les visiteurs que pour les exposants

En ce qui concerne les nouveautés, le SIAMS met sur pied cette année, pour la première fois, une plateforme de covoiturage pour les visiteurs. Une nouvelle offre de restauration sera aussi proposée dans le Forum de l’Arc, ainsi que qu’une meilleure répartition des toilettes sur le site. La communication pour les exposants par le biais du portail d’information a également été développée. Autre innovation et non des moindres, cette année, les entreprises exposantes ayant des places de travail ouvertes seront invitées à les publier sur un grand panneau à l’entrée de la manifestation. « Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus dans une logique de marque employeur, elles recherchent du personnel, et dans ce contexte-là, le SIAMS est une opportunité de bien se présenter et se mettre en valeur tout en permettant aux gens qui recherchent des emplois de les visiter », explique Pierre-Yves Kohler. À noter qu’à ce jour, une liste de plus de 100 postes de travail ouverts a déjà été communiquée aux organisateurs du salon. Enfin, dernière nouveauté au programme, un mailing a été adressé aux écoles techniques pour inviter et inciter les étudiants à venir visiter le salon et rencontrer les entreprises. « Il faut encourager encore plus les jeunes à venir, parce qu’en quatre jours, ils voient l’état de la microtechnique de l’Arc Jurassien, les évolutions des produits du présent et de demain, ils rencontrent des personnes passionnées et passionnantes donc pour un jeune, c’est le rendez-vous idéal pour voir ce qu’est le monde microtechnique aujourd’hui », détaille encore le directeur du SIAMS.

Pierre-Yves Kohler, directeur de la manifestation :

Avenir radieux

Quant à l’avenir du SIAMS, Pierre-Yves Kohler l’envisage avec confiance et sérénité. Et le fait que la manifestation passera dans le canton du Jura dès 2026, du fait du transfert cantonal de la ville de Moutier ne change rien pour l’organisation. « Le SIAMS a toujours été apolitique », rappelle le directeur du salon. « Nous offrons une manifestation sur l’ensemble de l’Arc jurassien, nous avons des exposants neuchâtelois, bernois et jurassien et finalement la question politique ne se pose pas pour nous » ajoute-t-il. Si la manifestation est tout de même appelée à évoluer au fil des ans, elle restera sur la même fréquence bisannuelle et toujours au Forum de l’Arc à Moutier, rappelle Pierre-Yves Kohler. « Oui les halles ne sont pas parfaites, les allées sont parfois trop serrées, mais le SIAMS reste LE salon au cœur de son marché par excellence et en termes de taille nous n’avons pas la volonté de grandir puisque finalement c’est aussi une des forces du SIAMS de rester à taille humaine, l’ambiance y est particulière et ça c’est quelque chose que nous voulons absolument préserver », conclut le directeur du salon. /rme


Actualisé le

Actualités suivantes