Régiogaz SA : « Audit de sécurité passé avec succès »

L’entreprise a tenu son assemblée générale à Rossemaison. Après le divorce avec Delémont, elle ...
Régiogaz SA : « Audit de sécurité passé avec succès »

L’entreprise a tenu son assemblée générale à Rossemaison. Après le divorce avec Delémont, elle veut aller de l’avant en indiquant être lavée de toute suspicion

Régiogaz SA a tenu sa 26e assemblée générale ce mardi à Rossemaison, affirmant sa volonté d'aller de l'avant après le divorce avec Delémont. Régiogaz SA a tenu sa 26e assemblée générale ce mardi à Rossemaison, affirmant sa volonté d'aller de l'avant après le divorce avec Delémont.

Régiogaz SA veut tourner la page du divorce avec Delémont et lorgner vers l’avenir. L’entreprise qui est chargée de l’approvisionnement en produits gaziers de quatre communes autour de la capitale cantonale a tenu son assemblée générale mardi à Rossemaison. Elle a notamment levé le voile sur le verdict d’un audit de sécurité réalisé par la Société Suisse de l’industrie du Gaz et des Eaux, suite aux doutes émis par Delémont sur le fonctionnement opérationnel de la société qui pourrait avoir un impact sur la sécurité d’exploitation du réseau.

Selon le résultat, « l’audit relève qu’aucune observation représentant un risque de sécurité relatif à des situations non-conformes à la réglementation ou à l’état de la technique n’a été constatée. Cet audit comprenait la sécurité de construction et d’exploitation, ainsi que la sécurité des installations ». Pour Régiogaz SA, tout se fait donc dans les règles et la sécurité est assurée. En quittant l’entreprise, Delémont voulait aussi protéger les clients de « pratiques tarifaires incontrôlées ». Et en termes de respect du droit des marchés publics, Régiogaz SA indique que « les règles n’ont à aucun moment ni en aucune manière été transgressées ». Elle rejette ainsi les soupçons relatifs à de prétendues irrégularités.

La réaction de Joël Burkhalter (président de Régiogaz SA)

La réaction d'Emmanuel Koller (conseiller communal de Delémont)

Aujourd’hui, l’entreprise affirme être rétablie dans sa crédibilité et vouloir aller de l’avant. Dans le contexte géopolitique tendu, elle indique être en passe de combler les volumes pour une utilisation l’hiver prochain. Régiogaz SA indique qu’elle couvrira les besoins de la région en gaz naturel. Avec ses partenaires, elle a enfin procédé à la signature des conventions pour l’injonction du biogaz produit par la centrale de Courtemelon. /rch


Actualités suivantes