Delémont’BD lance sa 8e édition ce vendredi

Après deux années marquées par la pandémie et sous un soleil de plomb, le festival delémontain ...
Delémont’BD lance sa 8e édition ce vendredi

Après deux années marquées par la pandémie et sous un soleil de plomb, le festival delémontain de bande dessinée s’apprête à ouvrir « La fête » sous l’égide de la Grande Trissoue Florence Cestac

La sémillante Florence Cestac, Grande Trissoue de la 8e édition de Delémont'BD. La sémillante Florence Cestac, Grande Trissoue de la 8e édition de Delémont'BD.

La 8e édition de Delémont'BD s’ouvre ce vendredi soir en vieille ville de Delémont. La soirée d’ouverture se déroulera dès 19h au Théâtre du Jura avec avec la remise des Prix Delémont’BD de bande dessinée suisse 2022 ainsi qu’une performance dessinée de la Grande Trissoue 2022, Florence Cestac. « Toujours verte dans ses idées à 72 ans », disait à son propos le directeur de Delémont BD Philippe Duvanel. « Oui la BD ça conserve ! Surtout le genre de bande dessinée que je fais, plutôt humoristique avec des gros nez. On est toujours sur le qui-vive, à regarder ce qui se passe dans le monde », confie la sémillante Florence Cestac, invitée du journal de 12h15 sur RFJ.

Florence Cestac, invitée du journal de 12h15

Cette grand-maman de deux petits enfants aime aussi transmettre, ce qu’elle ne manquera pas de faire ce week-end à travers des leçons de dessin à destination de la jeunesse. « Je lâche mes petits-enfants dans mon atelier et ils font ce qu’ils veulent. J’aime bien les mettre à l’aise avec la technique, leur expliquer comment on crée un personnage, comment on fait une BD », raconte la Grande Trissoue qui espère que la « lignée des gros nez » verra quelques descendants.


« J'aime dénoncer certaines choses avec de l'humour »

Décorée du célèbre Grand Prix de la ville d’Angoulême, Florence Cestac a surtout abordé dans ses ouvrages le thème de la famille, du couple, de la femme, à destination des jeunes comme des adultes. « J’ai mon côté féministe de 68 que j’ai gardé en moi, j’aime bien dénoncer certaines choses avec de l’humour. C’est beaucoup plus efficace que d’y aller franchement ». Florence Cestac sera au rendez-vous ce week-end de performances dessinées, de leçons de dessins, et le public la retrouvera même aux platines samedi soir pour ouvrir le bal. Plus d’une soixantaine d’animations sont au programme de Delémont’BD jusqu’à dimanche soir. /jpi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus