Au tour de la rue Pierre-Péquignat

Un crédit de 1,875 million de francs a été accepté jeudi soir par le Conseil de ville de Porrentruy ...
Au tour de la rue Pierre-Péquignat

Un crédit de 1,875 million de francs a été accepté jeudi soir par le Conseil de ville de Porrentruy pour le réaménagement de cet axe en vieille ville

L'été prochain, la rue Pierre-Péquignat devrait ressembler à cette esquisse. Image: porrentruy.ch L'été prochain, la rue Pierre-Péquignat devrait ressembler à cette esquisse. Image: porrentruy.ch

Enfin ! C’est le terme qui a été prononcé à plusieurs reprises jeudi soir au Conseil de ville de Porrentruy. Un mot utilisé pour évoquer les futurs travaux à la rue Pierre-Péquignat. Un crédit de 1,875 million de francs a été accepté par les élus. Ce réaménagement était souhaité depuis une dizaine d’années. Il constitue le point de départ pour le projet de développement Cœur de ville. Dès le 1er septembre, des travaux seront entrepris en plusieurs phases dans cette rue jusqu’à l’été prochain. Ils démarreront après la Braderie, permettront la tenue du Marché de St-Martin et laisseront quelques places de stationnement le temps du chantier.


Plusieurs objectifs cochés

La conseillère municipale en charge de l’équipement l’a rappelé jeudi soir, le réaménagement de la rue Pierre-Péquignat répond à plusieurs objectifs. Chantal Gerber a évoqué l’assainissement de la chaussée et des réseaux souterrains, la mise en lumière du patrimoine, l’amélioration de la nature en ville, l’accessibilité et la valorisation de l’espace public. C’est ce dernier point qui aura le plus grand impact, selon Chantal Gerber.

Sept bancs

Alors que pour le moment il n’y a qu’un endroit pour s’asseoir dans la rue, le long de l’Hôtel de ville, après les travaux sept bancs vont faire leur apparition. Cet axe deviendra « un lieu de rencontre », souligne Chantal Gerber. Des placettes, face à l’Hôtel des Halles et l’Hôtel de ville, permettront d’améliorer la convivialité des lieux.


Tous les points validés

Les autres points à l’ordre du jour ont tous passé la rampe. Le compte général, qui présente un déficit de 340'407 francs, a été approuvé. En rajoutant les financements spéciaux (approvisionnement en eau, assainissement des eaux, gestion des déchets, SIS), le compte global affiche un bénéfice de 651'336 francs. Un crédit de 300'000 francs a aussi obtenu l’aval du Conseil de ville. Il permettra de lancer un appel à investisseurs dans le but d’aménager l’ancien site BKW. /ncp


Actualités suivantes

Articles les plus lus