La Confédération renouvelle sa confiance au Parc du Doubs

L’Office de l’environnement renouvelle jeudi son label « Parc naturel régional » au Parc, lui ...
La Confédération renouvelle sa confiance au Parc du Doubs

L’Office de l’environnement renouvelle jeudi son label « Parc naturel régional » au Parc, lui permettant de mettre l’accent sur le développement durable lors des dix prochaines années

Le label « Parc naturel régional » du Parc du Doubs a été renouvelé par la Confédération. (Photo : Parc du Doubs). Le label « Parc naturel régional » du Parc du Doubs a été renouvelé par la Confédération. (Photo : Parc du Doubs).

L’Office fédéral de l’environnement a officiellement renouvelé jeudi son label de « Parc naturel régional » au Parc du Doubs, après analyse de la charte 2023-2032. Ce renouvellement ouvre la voie à dix nouvelles années d'actions en faveur du développement durable.

« C’est une reconnaissance et une marque de confiance pour toutes les personnes et les partenaires qui s’investissent dans les activités du Parc. Les problématiques sur lesquelles nous travaillons sont toujours plus d’actualité. Nous nous réjouissons d’y répondre par des projets concrets dans les domaines de la nature, de la biodiversité, du paysage, de l’économie régionale et de la mobilité », a déclaré Véronique Gigon, présidente du Parc, cité dans le communiqué.

Véronique Gigon : « Une nouvelle base pour développer des projets »

La charte 2023-2032 du Parc est « un véritable socle » qui présente une description du territoire, les enjeux du moment, la vision à dix ans ainsi que les principaux objectifs de l’association. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2023. Elle définit quatorze objectifs stratégiques qui s’inscrivent dans la continuité des actions initiées depuis la création du Parc en 2013.

Ces derniers fixent le cadre des activités du Parc du Doubs autour de cinq grandes thématiques de travail : nature et paysage, économie, société, collaboration et recherche. Au niveau de la nature et du paysage, le but est de maintenir une biodiversité riche et diversifiée, de préserver des espèces emblématiques, d'améliorer les habitats naturels, et de préserver et valoriser le Doubs.

 

Quinze communes

La rédaction de la charte a fait l'objet d'une large consultation et a ensuite été soumise au vote des législatifs communaux entre novembre 2021 et février 2022. L’assemblée générale du Parc a ensuite validé le texte avant qu’il ne soit soumis par le canton du Jura, au titre de canton-pilote, à l’Office fédéral de l’environnement qui l’a approuvé.

À partir du 1er janvier 2023, le Parc comptera 15 communes, avec notamment l’adhésion de Soubey et de Muriaux, le départ des Planchettes et la fusion de La Chaux-des-Breuleux et des Breuleux, sur un territoire de 312 km2. /ATS-gtr-msc


Actualisé le

Actualités suivantes