Les écoles devront demander un extrait spécial du casier judiciaire

Le Parlement jurassien a approuvé mercredi une motion de la députée UDC Francine Stettler. ...
Les écoles devront demander un extrait spécial du casier judiciaire

Le Parlement jurassien a approuvé mercredi une motion de la députée UDC Francine Stettler. Le texte entend renforcer la protection des mineurs

Le Parlement jurassien est réuni ce mercredi pour sa première séance de l'année 2023. (Photo : Georges Henz). Le Parlement jurassien est réuni ce mercredi pour sa première séance de l'année 2023. (Photo : Georges Henz).

Les députés jurassiens veulent introduire une nouvelle exigence pour les métiers de l’enseignement. Le Parlement a accepté mercredi matin, par 45 voix contre 7 et 6 abstentions, une motion de la députée UDC Francine Stettler. Le texte demande au Gouvernement d’élaborer des bases légales exigeant un extrait spécial du casier judiciaire aux enseignants. Il souligne que la vérification devra être effectuée de manière périodique, ainsi que lors d’un nouvel engagement. Selon l’élue de Soyhières, cette démarche doit permettre de renforcer la protection des mineurs contre les abus sexuels et autres crimes et délits. Elle fait également suite à l’affaire de moeurs qui a secoué le collège de Delémont en 2021.

Actuellement, l’Etat jurassien exige uniquement un extrait du casier judiciaire et non pas un extrait spécial. Ce dernier indique notamment s’il est interdit à une personne déterminée d’entrer en contact ou d’exercer une activité avec des mineurs ou des personnes particulièrement vulnérables. Le Gouvernement proposait d’accepter cette motion sous la forme du postulat, car il y a « passablement de points à éclaircir », selon le ministre de la formation, Martial Courtet. /alr