Ça roule pour les transports publics jurassiens

La fréquentation a augmenté de manière importante en 2022 dans le Jura : +15% par rapport à ...
Ça roule pour les transports publics jurassiens

La fréquentation a augmenté de manière importante en 2022 dans le Jura : +15% par rapport à 2021. Les résultats sont aussi meilleurs que ceux de 2019, dernière année entière avant la pandémie

La fréquentation des transports publics jurassiens a fortement augmenté en 2022. (Photo : illustration / Canton du Jura). La fréquentation des transports publics jurassiens a fortement augmenté en 2022. (Photo : illustration / Canton du Jura).

Les autorités jurassiennes considèrent l’adaptation de l’offre de transports publics de fin 2021 comme « un vif succès ». En 2022, la fréquentation a retrouvé le niveau antérieur à la pandémie de Covid-19, et l’a même dépassé. Les chiffres publiés ce jeudi indiquent que 8,45 millions de voyageurs ont emprunté le réseau jurassien l’an dernier, que ce soit les CFF, les CJ ou MOBIJU, ce qui représente une hausse de 15% par rapport à 2021. En 2019, dernière année avant les restrictions sanitaires, le résultat atteignait 8,43 millions de voyageurs. Les utilisateurs ont ainsi totalisé en 2022 près de 90 millions de kilomètres.

Correspondance train-bus à Courtételle « plébiscitée »

Sur le réseau de bus MOBIJU, la fréquentation a progressé dans tous les secteurs du territoire par rapport à 2021. La plus forte hausse concerne l’agglomération de Delémont (+23% par rapport à 2021, +11% par rapport à 2019), et notamment la nouvelle configuration de la ligne 2 qui dessert désormais Courtételle et la Communance. Les autorités indiquent que pour les passagers en provenance de l’ouest du canton, cette liaison a permis de réduire le temps de parcours de quelque 15 minutes vers la zone d’activité de Delémont. Cette option a été « plébiscitée », et la ligne 2 devient « la ligne phare » de la capitale jurassienne.

Les lignes ferroviaires restent globalement en deçà des chiffres 2019

L’axe ferroviaire Delémont – Porrentruy – Delle a vu sa fréquentation augmenter de 14% par rapport à 2021, mais le résultat reste inférieur à l’année 2019 (-1,6%). Même constat sur le tronçon Delémont – Bienne : +17% par rapport à 2021, -7,5% par rapport à 2019. Les autorités estiment toutefois que la fréquentation antérieure à la pandémie est en voie d’être retrouvée, car les comptages du deuxième semestre 2022 affichent des résultats supérieurs à ceux de la même période de 2019.

Les lignes des CJ ont enregistré des fréquentations supérieures à celles de 2019, à l’exception du secteur Porrentruy – Bonfol, qui a certes regagné des voyageurs, mais ne retrouve pas le niveau d’avant la pandémie (-10% par rapport à 2019). Les désagréments occasionnés par les travaux en cours sur cette ligne ont un impact direct sur la fréquentation.

Les oiseaux de nuits séduits

L’offre nocturne, qui avait été augmentée et systématisée en décembre 2021, a trouvé son public : le nombre de passagers a augmenté de 25% par rapport à 2019 sur l’axe Delémont – Porrentruy, de 120% en Ajoie et de 35% dans les Franches-Montagnes. Les possibilités de collaboration avec des organisateurs de manifestations rencontrent un vif succès.

Un record pour l’abonnement Vagabond

En janvier 2023, 5’424 personnes possédaient l’abonnement des transports publics jurassiens Vagabond, soit un niveau proche de celui de janvier 2020 (5'519 abonnés). La part d’abonnés de plus de 25 ans n’a d’ailleurs jamais été aussi importante, à hauteur de 30% du total des abonnements en circulation. Ce développement est lié au succès du JobAbo auprès des entreprises. /comm-lad


Actualités suivantes

Articles les plus lus