Du personnel supplémentaire pour gérer la revitalisation de la Tourbière de La Gruère

Dans sa réponse à une question écrite, le Gouvernement indique qu’une personne a été temporairement ...
Du personnel supplémentaire pour gérer la revitalisation de la Tourbière de La Gruère

Dans sa réponse à une question écrite, le Gouvernement indique qu’une personne a été temporairement engagée à l’Office de l’environnement pour mener à bien le projet. Ce dernier a pris du retard en raison d’un manque de ressources humaines

Une personne a été temporairement engagée pour revitaliser la Tourbière de la Gruère. (photo : archives) Une personne a été temporairement engagée pour revitaliser la Tourbière de la Gruère. (photo : archives)

La revitalisation de la Tourbière de La Gruère a pris du retard, mais le Gouvernement jurassien veut faire avancer le projet. L’exécutif a récemment répondu à une question écrite posée par Bernard Studer. Le député du Centre lui avait demandé de fournir un calendrier actualisé, s’inquiétant d’une importante surcharge de travail à l’Office de l’environnement. L’élu d’Alle avait également enjoint le Gouvernement à expliquer les mesures qu’il entendait prendre pour rattraper ce retard.


Un engagement temporaire 

Le Gouvernement indique, tout d’abord, avoir accepté ce printemps de renforcer le Domaine nature de l’Office cantonal de l’environnement. Une personne a été engagée pour une durée de trois ans pour mener à bien les travaux à La Gruère. La Confédération a accepté de financer une partie du poste. Les prestations liées aux études de projet d’exécution et de suivi de chantier seront, en revanche, externalisées. L’exécutif reconnait que les ressources humaines ont manqué pour avancer comme prévu dans ce dossier. Plusieurs départs ont d’ailleurs été enregistrés au sein de l’Office de l’environnement, dont celui du porteur de la thématique «  marais  ». 


Environ trois ans de travaux 

En ce qui concerne le calendrier, les appels d’offres et le dépôt public devraient intervenir d’ici l’été 2024. Les travaux seront ensuite réalisés par étapes en fonction des conditions météorologiques. Ils devraient s’étaler sur au moins trois ans. 

Le Parlement jurassien a accepté un crédit de plus de cinq millions de francs en février 2022 pour ce projet de revitalisation de la Tourbière de la Gruère. Le chantier fait toutefois l’objet d’un large soutien financier de la Confédération et de fondations privées. Le retard enregistré n’aura pas de conséquences sur ces sources de financement. /alr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus