Les Eglises réformées jurassiennes vont devoir se serrer la ceinture

Réunis à St-Imier samedi, les délégués au Synode des Eglises réformées de l’arrondissement ...
Les Eglises réformées jurassiennes vont devoir se serrer la ceinture

Réunis à St-Imier samedi, les délégués au Synode des Eglises réformées de l’arrondissement jurassien ont validé des comptes 2023 moins reluisants qu’espérés. Conséquence : il faudra faire des économies.

Le Synode des Eglises réformées de l'arrondissement jurassien s'est tenu samedi à St-Imier. Le Synode des Eglises réformées de l'arrondissement jurassien s'est tenu samedi à St-Imier.

Les Eglises réformées jurassiennes devront faire des économies. Les délégués à leur synode, qui s’est tenu samedi à St-Imier, ont avalisé les comptes de l’année 2023. Ceux-ci présentent un excédent de charges de 29'185 francs pour un total de 1'165'539 francs, alors que le budget prévoyait une perte de 85'419 francs, selon un communiqué. Ce résultat s’explique notamment, d’après les Eglises réformées jurassiennes, par un resserrage des budgets de fonctionnements dans tous les secteurs, le fait qu’un poste n’a pas été repourvu et que d’autres sont vacants, ainsi que par une augmentation de la contribution des paroisses de plus de 70'000 francs.

L’excédent de charges est toutefois moins conséquent qu’escompté, raison pour laquelle les Eglises réformées jurassiennes annoncent des économies qui devront être faites dans les prochaines années. Une journée de réflexion doit être organisée à ce sujet l’année prochaine. /comm-tbe


Actualités suivantes