Les Delémontains aux urnes

Les Delémontains devront se prononcer sur quatre objets les 21, 22 et 23 octobre prochains ...
Les Delémontains aux urnes

Une tour de neuf étages pourrait voir le jour dans le quartier de la gare à Delémont Une tour de neuf étages pourrait voir le jour dans le quartier de la gare à Delémont

Les Delémontains devront se prononcer sur quatre objets les 21, 22 et 23 octobre prochains. Parmi les votations communales, il y a la modification du Règlement d’organisation de la Commune municipale. Selon le maire de Delémont, Pierre Kohler, il s’agit «d’un sujet de peu d’importance qui consiste en un simple toilettage».

Deuxième votation, un crédit de 5'560'000.- pour l’acquisition du bâtiment de l’ancien arsenal «En Dozière». En d’autre termes, les Services industriels de la ville de Delémont (SID), si l’objet est accepté, déménageront dans l'ancien arsenal, administration comprise. De plus, une nouvelle halle sera construite, dans laquelle  les archives de la Municipalité, du Musée jurassien d’art et d’histoire et du matériel d’autre services communaux, comme par exemple de la police locale, y seront entreposés. «Le besoin de réunir tous nos locaux en un seul site est réel depuis depuis une quinzaine d’année», note Pierre Brulhart, conseiller communal en charge du Département de l'énergie et des eaux. Deux projets, le premier en 2000 et le second en 2005, avaient dû être abandonnés en raison de leur coût trop élevé. «Le projet actuel est une excellente opportunité à saisir pour la commune», ajoute Pierre Brulhart.

La modification du plan de zone C de la ville (Terrains Gare CFF Est) représente un troisième objet communal. Avec l’arrivée de la HEP BEJUNE et de la HE-Arc, il s’agit de réaliser un pôle de formation tertiaire autour de la gare. «C’est un projet ambitieux, mais nécessaire au développement de la ville et des chemins de fers, indique Pierre Kohler. Une tour de neuf étages pourrait notamment voir le jour dans le cadre du développement de la future zone».

Finalement, dernier objet en votation, la modification du plan de lotissement du Cras-des-Fourches. Cet aménagement local permettrait la construction de villas et immeubles locatifs pour une trentaine de famille. Actuellement, la commune ne dispose que de trois parcelles disponibles alors que 32 demandes sont en attente.

Le Conseil communal est favorable à ces quatre objets communaux, ainsi qu’à la votation cantonale soumise au peuple les 21, 22 et 23 octobre, à savoir le crédit relatif à la construction du Centre EFEJ+. /afa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus