Salaires minimaux: la JSPJ maintient son initiative

L’Union syndicale suisse (USS) a déposé lundi à Berne son initiative pour un salaire minimum ...
Salaires minimaux: la JSPJ maintient son initiative

Franc suisse

L’Union syndicale suisse (USS) a déposé lundi à Berne son initiative pour un salaire minimum. Muni de 111'000 signatures, le texte demande un encouragement des conventions collectives de travail, mais aussi un salaire minimum garanti par la Constitution de 4000 francs. D’après les chiffres de l’USS, près de 400'000 personnes travaillant à plein temps gagnent trop peu pour vivre décemment.

Dans le Jura, une initiative de la Jeunesse socialiste et progressiste (JSPJ) est pendante. Elle avait été déposée le 14 octobre 2009, le Parlement avait validé le texte le 20 octobre 2010. Il a donc jusqu’à octobre de cette année pour se prononcer, faute de quoi, le peuple jurassien votera automatiquement.

Un contre-projet étatique

Le président de la JSPJ Loïc Dobler nous a confirmé que le texte est maintenu, malgré le dépôt de l’initiative fédérale. "On n’a aucune garantie que l’initiative fédérale aboutisse un jour", argumente Loïc Dobler, qui a eu vent d’un contre-projet naissant dans les bureaux de l’administration jurassienne. Le ministre de l’économie Michel Probst nous a confirmé qu’il a mandaté le Service des arts et métiers et du travail pour préparer un contre-projet indirect lié au programme de législature. Ce dernier est en préparation et sera ensuite soumis au Gouvernement. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus