Le Doubs en question

Pêcheur

Le Doubs a été le centre des discussions, samedi, lors de l’assemblée générale de la Fédération cantonale des pêcheurs jurassiens (FCPJ). Une centaine de pêcheurs, ainsi que des représentants politiques, notamment Claude Hêche et Philippe Receveur, ont pris part aux débats à Porrentruy.
La problématique de la rivière franco-suisse interpelle énormément les pêcheurs jurassiens à cause de la Saprolénia qui a décimé l’ombre et mis à mal la truite, mais surtout à cause des éclusés. Sur mandat de l’office de l’environnement, la FCPJ a organisé des pêches exhaustives dans trois secteurs de la rivière. Et les résultats sont probants. Il manque des catégories d’âge parmi les poissons qui vivent dans le Doubs. Selon le président de la fédération, Albino Dal Busco, ce problème s’explique par les éclusés et non pas par la maladie.


Interdire la pêche de l’ombre, réglementer celle de la truite

La FCPF soutient la décision d’interdire la pêche de l’ombre. Elle souhaiterait même aller plus loin. La Fédération cantonale des pêcheurs jurassiens demande une règlementation de la pêche de la truite. Elle craint que ne pouvant plus attraper d’ombre, les pêcheurs se rabattent tous sur la truite et déciment cette espèce. C’est pourquoi elle demande sa protection et une réglementation à une capture par jour et vingt par an.
Le Fédération fait des inventaires des poissons présents dans les ruisseaux. En 2011, sur 22 kilomètres de ruisseau, 11'000 poissons entre 8 et 20 centimètres ont été prélevés. Ils ont ensuite été remis dans le cours d’eau principal pour le rempoissonner. Les poissons de l’année et les géniteurs sont par contre laissés dans les ruisseaux. /ebr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus