Nick Hayek tacle economiesuisse

Portrait de Nick Hayek Nick Hayek n'est pas tendre avec economiesuisse.

Nick Hayek critique l’attitude d’economiesuisse dans le dossier du « swiss made ». Pour le patron du Swatch Group, l’association patronale a perdu sa crédibilité en ne soutenant pas un taux minimal de 60% de valeur suisse pour les produits industriels. Il s’est exprimé mercredi lors de la conférence de presse de bilan du groupe horloger biennois.

Nick Hayek se montre relativement prudent quant aux perspectives pour l'horlogerie suisse. Il estime qu'une croissance de 5 à 10% serait «formidable et  possible» pour la branche en 2013. Nick Hayek indique toutefois que le Swatch Group a la capacité de réaliser une «croissance saine».

Pour rappel, le numéro un mondial de l’horlogerie a réalisé l’an dernier un bénéfice net en hausse de 26% à 1,6 milliard de francs. Le chiffre  d'affaires a grimpé de 14% pour se fixer à plus de 8 milliards. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes