Procédure de nomination respectée

L'Hôtel de ville de Porrentruy

« Fantaisiste ». Le Conseil municipal de Porrentruy a qualifié en ces termes samedi les propos du journaliste de l’Impartial concernant la nomination de François Valley, via un communiqué. Le journal chaux-de-fonnier laissait entendre vendredi dans un article que la nomination du chancelier municipal était entachée d’irrégularités. Il n’en est rien, selon les autorités bruntrutaines.

Pas de violation dans la procédure

Le communiqué de presse publié ne laisse guère place au doute. Chancelier n’est pas un poste politique, mais administratif. Le choix final dans la procédure à appliquer revient à l’exécutif bruntrutain. Le quotidien neuchâtelois faisait état, vendredi, d’une violation d’un article du Règlement d’organisation de l’administration communale (ROAC). Il n’en est rien, selon Raphaël Schneider, présent vendredi à Porrentruy lors de la séance extraordinaire du Conseil municipal. Le chef du service des communes a expliqué que l’article en question ne s’appliquait qu’en cas d’élection et non pas, comme dans le cas présent, lors d’une nomination.

Violation du secret de délibérations

C’est au tour de l’exécutif bruntrutain de brandir le ROAC et de parler de violations des délibérations dans son communiqué. Raphaël Schneider, joint par téléphone samedi, a évoqué une ambiance lourde au début de la séance de vendredi soir. Il a souligné que « les membres se regardaient en chien de faïence ». Tout indique en effet qu'un conseiller municipal a livré les détails des délibérations au journaliste de l’Impartial. Pour le chef du service des communes, deux solutions se profilent: soit le conseiller se dénonce, et risque un blâme, une amende, voire en dernier recours, une révocation, soit personne ne pipe mot et le conseil portera plainte.

Une décision attendue le 20 février

Le maire, Pierre-Arnaud Fueg, et les conseillers municipaux se donnent rendez-vous le 20 février pour prendre une décision. Vendredi soir, deux membres de l’exécutif étaient en vacances. /nqu+gcb+comm


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus