Refeco : le bout du tunnel

La réforme des services économiques du canton du Jura arrive « à bout touchant ». C’est ce ...
Refeco : le bout du tunnel

Le ministre Michel Probst Michel Probst l'a assuré au micro de RFJ : le retard ne résulte pas « d'une perte de temps », Le ministre Michel Probst l'a assuré au micro de RFJ : le retard ne résulte pas « d'une perte de temps ».

La réforme des services économiques du canton du Jura arrive « à bout touchant ». C’est ce qu’indique le ministre en charge du dossier Michel Probst. Le Département de l’économie et de la coopération avait lancé ce chantier en septembre 2012. L’objectif était de réorganiser les services qui traitent de l’économie jurassienne afin d’optimiser leur fonctionnement. Le projet Refeco devait être avalisé par le Gouvernement jurassien une année plus tard. Or, après dix-huit mois, la réforme n’est toujours pas sous toit. « Ce n’est pas une perte de temps », avertit Michel Probst. Le ministre de l’Economie explique ce retard par l’ampleur du chantier engagé.

Entre divergences et études externes

Un groupe de travail a été constitué en septembre 2012 pour mener cette réforme. Des divergences de vue sont apparues dès le départ. La majorité des membres soutenait l’externalisation des services économiques contre l’avis de la minorité. Cette variante a ensuite été retoquée par le Gouvernement jurassien puis abandonnée. Le projet de réforme fait aujourd’hui l’« unanimité », selon le ministre de l’Economie. Michel Probst tient à rassurer : « l’ambiance est bonne » au sein du groupe. Il explique que de nouvelles réflexions – dont une étude externe – ont dû être menées autour de ce projet de réforme, ce qui explique aussi ce retard.

Vers une fusion AMT-ECO

Michel Probst n’a pas souhaité dévoiler les détails du projet qui doit d'abord être avalisé par le gouvernement puis présenté au personnel concerné. Une tendance se dégage néanmoins : celle de la fusion entre le Service des arts et métiers et du travail et celui de l’Economie. L’exécutif se prononcera dans ces prochaines semaines. La réforme sera ensuite transmise au Parlement jurassien avant l’été pour un débat prévu cet automne. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus