La Municipalité apaise les taxis

Un conflit réglé à Porrentruy. Le Conseil municipal de la cité bruntrutaine indique ce lundi ...
La Municipalité apaise les taxis

Les places de stationnement conflictuelles devant la gare de Porrentruy Les places de stationnement conflictuelles devant la gare de Porrentruy.

Un conflit réglé à Porrentruy. Le Conseil municipal de la cité bruntrutaine indique ce lundi avoir mis fin au contentieux qui opposait les conducteurs de taxi de la ville. Il a présenté mercredi dernier de nouvelles directives aux professionnels de la branche.

Les places de stationnement jaunes de la gare de Porrentruy étaient jusqu’à présent attitrées à trois conducteurs de taxis par les CFF. Ces professionnels payaient une concession de 650 francs par année et par personne à l’ex-régie fédérale. Il en coûtera désormais150 francs de plus pour des places non-nominatives. En tout, ce sont quatre zones de stationnement que les conducteurs de taxi vont se partager : trois à la gare et une à la rue du 23-Juin.

Selon le communiqué, les conducteurs de taxi se montrent satisfaits par la solution présentée. Toutefois, Gérard Ribeaud, l’un d’entre eux, se sent floué. Contacté ce lundi, il demande réparation à la municipalité bruntrutaine. Selon lui, les chauffeurs de taxi qui n’avaient pas de place attitrée parquaient dans des zones non-autorisées. Le maire de Porrentruy, Pierre-Arnauld Fueg, ne l’entend pas de cette oreille. Il nous a indiqué que la municipalité n’est pas propriétaire de ces places. Elles appartiennent aux CFF. La ville n’a donc pas à mettre la main au portemonnaie. Il juge par ailleurs que le nombre de places désormais à disposition est largement suffisant pour Porrentruy. /lbr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus