« Tout le monde a le sourire »

La venue du Tour de Romandie a pleinement répondu aux attentes du comité d’organisation local ...
« Tout le monde a le sourire »

La venue du Tour de Romandie à Delémont a pleinement répondu aux attentes du comité d’organisation local

 La foule a accueilli les coureurs en vieille ville à Delémont mercredi.

Le Jura a dit au revoir au Tour de Romandie cycliste. Jeudi, la 2e étape est partie de Delémont pour rejoindre Yverdon. C’est le Belge Thomas de Gendt qui s’est imposé en solitaire. La veille, le peloton avait disputé un sprint pour l'arrivée de la 1re étape dans le chef-lieu jurassien. L’Espagnol Omar Fraile y a été le plus rapide. Notre consultant Christophe Moreau dresse le bilan sportif de ces deux étapes qui se sont en partie disputées sur le sol jurassien :

La venue du Tour de Romandie a illuminé le Jura, en particulier la ville de Delémont. Des milliers de personnes ont applaudi les cyclistes aux abords des routes de la région. Elles étaient notamment entre 4'000 et 5'000 dans la capitale jurassienne pour l’arrivée du peloton mercredi. Le maire de Delémont et président du comité d’organisation local, Damien Chappuis, dresse un bilan des plus positifs : « Tout le monde a le sourire, il n’y a eu aucun couac », nous a-t-il signalé avec grande satisfaction. Il n’est pas exclu que la capitale jurassienne accueille à nouveau le peloton international, d'après le maire de Delémont. Le pari osé de faire venir les coureurs en vieille ville delémontaine a donc payé, selon Damien Chappuis :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus