Nouveau président et nouvelle centrale à Delémont

Delémont veut poursuivre sur la voie de l’énergie solaire. Le Conseil de ville a accepté lundi ...
Nouveau président et nouvelle centrale à Delémont

Jude Schindelholz, Renaud Ludwig Jude Schindelholz (à droite) succède à Renaud Ludwig (à gauche) à la présidence du Conseil de ville de Delémont.

Delémont veut poursuivre sur la voie de l’énergie solaire. Le Conseil de ville a accepté lundi soir un crédit de 350'000 francs pour la réalisation d’une centrale photovoltaïque sur le toit du bâtiment en construction à la rue de la Mandchourie. L’édifice accueillera la Maison de l’Enfance et la Division Alcool et Tabac de l’Administration fédérale des douanes ainsi que des appartements pour personnes âgées et pour étudiants. Le projet a été plébiscité avec une majorité évidente contre un seul avis contraire. Delémont continue ainsi à étoffer son offre dans la production de courant solaire. La ville compte déjà plusieurs infrastructures de ce type : à la patinoire, chez Wenger, sur le bâtiment de l’Avenir 33, à l’Imprimerie PRESSOR SA – Le Quotidien Jurassien ou encore à Cinémont. D’autres projets pourraient voir le jour dans le futur, notamment au Gros-Seuc.

Un calendrier et un financement

La construction d’une centrale photovoltaïque sur le toit du bâtiment de la rue de la Mandchourie devrait intervenir lors du premier semestre 2017. L’édifice en lui-même devrait être achevé à la fin de l’année prochaine. La centrale sera réalisée en collaboration avec le propriétaire, la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura. La surface de panneaux solaires sera d’environ 600 mètres/carré et la production annuelle devrait s’élever à 95'000 kilowattheures, soit la consommation de 27 ménages. Les SID, les Services industriels de Delémont, se chargeront de fournir l’énergie produite à leurs clients.

Au niveau du financement, le capital de 350'000 francs sera ouvert au processus de « prêts citoyens ». Il sera ainsi possible d’acheter des mètres/carré contre un intérêt de 2,25% par an sur 25 ans. Ce modèle qui avait été appliqué pour les autres projets avait connu un beau succès avec un taux de plus de 58,5% de participation, ce qui avait permis d’alléger la facture à la charge de la commune.

Un socialiste à la présidence

Le Conseil de ville de Delémont a également élu lundi soir son président pour 2017. Il s’agit du socialiste Jude Schindelholz qui succède au PCSI Renaud Ludwig. Le nouveau premier citoyen de Delémont a obtenu 37 voix lors de son élection. Jude Schindelholz a 36 ans. Il est marié et père de trois enfants. Jude Schindelholz est géographe de profession et travaille à l’Office fédéral du logement, à Granges. Le socialiste siège au législatif delémontain depuis 2008. Dans l’entretien ci-dessous accordé à François Comte, Jude Schindelholz explique tout d’abord quel style il souhaite donner à sa présidence (disponible uniquement sur la version classique du site) :

Le PDC Olivier Montavon accède, quant à lui, à la 1ère vice-présidence avec 38 voix. Quant à la 2ème vice-présidence, elle échoit au PLR Christophe Günter qui a obtenu également 38 voix. Le bureau du Conseil de ville de Delémont est complété par Marie-Claire Thiévent du CS-POP-Verts et par Luc Dobler du PCSI aux postes de scrutateurs.

Deux motions adoptées

Le Conseil de ville a, enfin, accepté deux motions lors de sa séance de lundi soir. La première était portée par l’élu CS-POP-Verts Toufiq Ismail-Meyer et demande d’élaborer un document type pour les futurs contrats de droit de superficie. Une autre motion interpartis qui réclame l’installation d’une rambarde au bord du trottoir à l’ouest du Cras-de-Moulin a également été approuvée par le législatif. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus