Messages aux Delémontains reçus quatre sur quatre

Le Plan d’aménagement local a occupé le Conseil de ville de Delémont pendant une bonne partie ...
Messages aux Delémontains reçus quatre sur quatre

Le Conseil de ville de Delémont a validé quatre messages qu’il adressera au corps électoral pour les votations du 19, 20, 21 mai au sujet de PAL, du SEOD et du SEDE

Le Conseil de ville de Delémont a planché sur le message relatfi au Plan d'aménagement local lundi soir. Le Conseil de ville de Delémont a planché sur le message relatfi au Plan d'aménagement local lundi soir.

Le Plan d’aménagement local a occupé le Conseil de ville de Delémont pendant une bonne partie de la soirée. Le législatif de la capitale s’est prononcé lundi soir sur quatre messages à la population dont celui relatif à l’adoption du Plan de zones et du Règlement communal sur les constructions du Plan d’aménagement local « Delémont, Cap sur 2030 ». Les débats sur ce texte ont duré environ 1h30. Les conseillers PLR et UDC Pierre Chételat et Dominique Baettig ont dénoncé une volonté de faire valider le dossier aux forceps de la part du Conseil communal. Le sujet est trop complexe et les autorités sont trop pressées selon le PLR qui a refusé l’entrée en matière. Le dossier a finalement été accepté par 30 voix contre 4 mais Pierre Chételat ne s’est pas arrêté là et a pris la parole une dizaine de fois lors de la discussion du règlement sur les constructions. Il a notamment contesté le fait que les maisons individuelles soient mises de côté par le projet et a estimé que l’aspect énergétique était discutable: « Delémont veut faire mieux que le canton avec des règlementations particulières alors qu'il serait plus simple de s’appuyer sur la loi cantonale ». Aucune de ses propositions n’a été acceptée par ses collègues du législatif et le projet a été finalement approuvé par la majorité évidente du Conseil de ville. Au peuple désormais d’adopté ou non l’objet soumis en votation.

 

 

Huit oppositions au PAL

Pressée par Dominique Baettig qui critiquait le manque de transparence au niveau des oppositions, la conseillère communale en charge du dossier, Françoise Collarin, a précisé que la ville avait reçu huit oppositions au projet. Le délai courrait jusqu’au jour précédent le Conseil de villle.

 

 

SEOD et SEDE sur la lancée

Les conseillers de ville ont ensuite clairement donné leur approbation au message relatif à la demande d’un crédit de 4 millions de francs à charge du Syndicat des communes de la région de Delémont pour l’élimination des ordures et autres déchets (SEOD) pour l’aménagement d’une déchetterie régionale. Ils proposent aussi à la population d’y adhérer.

La révision du règlement organisation et d’administration du SEOD et celle du Syndicat intercommunal pour l’épuration des eaux usées de Delémont et environs (SEDE) ont également été largement plébiscitée malgré la proposition de non-entrée en matière systématique de Pierre Chételat. La population delémontaine se prononcera les 19, 20 et 21 mai prochain sur ces quatre objets.

 

 

Soutien aux offices postaux

Le législatif a encore accepté une résolution de Marc Ribeaud intitulée : « Offices de poste, pour un service public fort ». Le socialiste estime qu’il est temps d’agir sur ce dossier et que Delémont ne sera pas épargné par la décision économique du géant jaune qui veut supprimer 1'500 emplois dans tout le pays. Il souhaite le maintien d’un service efficace à Delémont et demande au Conseil communal de s’engager auprès de La Poste. Le maire Damien Chappuis a assuré que des démarches étaient déjà en cours pour écrire à la direction de La Poste et que l’exécutif delémontain suivait le dossier avec précaution. /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus