Un panneau pour sensibiliser les promeneurs aux outils de travail des agriculteurs

Refermer les clôtures, garder ses distances avec les troupeaux, ne pas fouler les prés et les ...
Un panneau pour sensibiliser les promeneurs aux outils de travail des agriculteurs

Sur proposition d’un paysan et de concert avec la Chambre jurassienne d’agriculture, différents partenaires ont édité un panneau « Bonne balade et merci de respecter la campagne ! »

Thierry Blaser, paysan à Courtedoux (à g.) et Michel Darbellay, directeur de la Chambre jurassienne d’agriculture, posent à côté du nouveau panneaux « Bonne balade et merci de respecter la campagne ! ».  Thierry Blaser, paysan à Courtedoux (à g.) et Michel Darbellay, directeur de la Chambre jurassienne d’agriculture, posent à côté du nouveau panneau « Bonne balade et merci de respecter la campagne ! ».

Refermer les clôtures, garder ses distances avec les troupeaux, ne pas fouler les prés et les champs ou ramasser les crottes de chien… voilà quelques recommandations nécessaires pour une bonne cohabitation à la campagne. Au total, ce sont neuf mesures qui ont été éditées à l’intention des promeneurs sur un tout nouveau panneau intitulé « Bonne balade et merci de respecter la campagne ! ». Avec un visuel sympathique, il se veut ludique et fournit les explications qui vont avec les recommandations.

Ce panneau a été publié sur proposition de Thierry Blaser, agriculteur de Courtedoux, de concert avec la Chambre jurassienne d’agriculture, par les Agences d’information agricoles AGIR et LID. Il a été validé à l’échelle nationale et publié en français et en allemand. C’est 200 exemplaires qui seront distribués à travers le Jura.

« Bonne balade et merci de respecter la campagne ! », Chambre jurassienne d’agriculture

Méconnaissance des promeneurs

« La plupart du temps, la cohabitation promeneurs-paysans se passe bien. Cependant, certains actes, souvent rares, commis par méconnaissance portent à conséquences que ce soit sur les récoltes, les animaux ou la biodiversité. Certains comportements peuvent aussi causer des accidents qu’il importe de prévenir », explique Michel Darbellay, directeur de la Chambre jurassienne d’agriculture. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus