Séance allégée pour le prochain Conseil de ville de Porrentruy

Un peu plus de verdure en ville. C’est ce que souhaiterait le groupe PS les Verts de Porrentruy ...
Séance allégée pour le prochain Conseil de ville de Porrentruy

Quelques questions écrites et autres motions seront traitées jeudi au Conseil de ville de Porrentruy

Esplanade Centre Un lieu de vie d'un coté minéral et de l'autre beaucoup plus nature.

Un peu plus de verdure en ville. C’est ce que souhaiterait le groupe PS les Verts de Porrentruy qui a déposé un postulat pour limiter les effets du changement climatique. Ce sera l’une des interventions au programme plutôt léger du Conseil de ville de jeudi, d’après l’ordre du jour détaillé lundi matin en conférence de presse. Le texte mentionne tout particulièrement la place de l’Esplanade qui illustre bien l’îlot de chaleur. Bien que le Conseil municipal soit conscient de cette problématique quant à ce lieu, il ne peut pas agir car c’est une propriété privée. De ce fait, la ville n’a pas son mot à dire.

Toutefois cette situation pourrait évoluer prochainement. L’exécutif est sur le point de finaliser avec la société propriétaire un droit d’usage. Ainsi la commune pourrait réglementer le site et aménager des points de verdure pour le rendre encore plus agréable puisque cette place, créée il y a trois ans, devient un vrai lieu de vie. Le maire Pierre-Arnauld Fueg indique que régulièrement des jeunes et des moins jeunes y passent du temps et se l’approprie. L’aménagement des emmarchements du Rinçoir participe aussi à cette dynamique. La zone 20km/heure n’est également pas étrangère à ce résultat. Pour développer ce lieu de vie, il faudra aussi passer par une limitation de la vitesse sur la rue des Bennelats jusqu’au parc du Pré de l’étang. Le maire de Porrentruy indique c’est aussi en projet.

 

Un rempart nommé Beuchire

L’accessibilité des bâtiments de la ville de Porrentruy n’est pas optimale. Dans une question écrite qui sera traitée jeudi, le groupe PLR rappelle que la Beuchire, le siège de l’administration communale, n’est pas adaptée aux personnes souffrant d’un handicap. L’étude, menée par Pro Infirmis et rendue publique début février, le démontre une fois de plus. Mais le Conseil municipal ne peut agir rapidement. Depuis 2009, la ville a réfléchi à différentes options. Une rampe d’accès le long de la rue du 23 juin aurait trop d’emprise sur le trottoir, alors que mettre aux normes les ascenseurs qui donnent au niveau du parc du Pré de l’étang représente un investissement conséquent. Les projets de mise en conformité sont donc en attente. Surtout que le Conseil municipal se penche sur une possible relocalisation de l’administration communale, mais pour le moment rien n’est signée. Dans son message, l’exécutif bruntrutain rappelle que des efforts ont déjà été entrepris pour améliorer l’accessibilité des lieux publique et que cette thématique est prise en compte lors de projets de rénovation globale, comme pour la piscine en plein air. /ncp

Beuchire La Beuchire se dresse devant les personnes à mobilité réduite.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus