Bernhard Pulver ne se représente pas

Bernhard Pulver ne briguera pas un quatrième mandat au gouvernement bernois. Le Vert l’a annoncé ...
Bernhard Pulver ne se représente pas

Le Conseiller d'Etat Vert quittera l'exécutif bernois l'an prochain, après douze ans en fonction

Bernhard Pulver, conseiller d'Etat bernois, directeur de l'instruction publique Bernhard Pulver, directeur de l'Instruction publique, ne rempilera pas pour un quatrième mandat

Bernhard Pulver ne briguera pas un quatrième mandat au gouvernement bernois. Le Vert l’a annoncé mardi lors d’une conférence de presse. Après douze ans passés à l’exécutif et une mûre réflexion, il estime qu’il est légitime de quitter cette fonction. « En tant que Conseiller d’Etat, on investit toujours énormément d’énergie pour la cause et un jour ou l’autre, il est temps de relever le gant et d’accumuler de nouvelles idées », a-t-il déclaré. Pendant ses années passées au gouvernement bernois, Bernhard Pulver s'est notamment engagé dans la résolution de la Question jurassienne en tant que membre de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes.

D’ici à la fin de son mandat l’été prochain, le directeur de l'Instruction publique va poursuivre les objectifs de son année de présidence, avec la volonté d’identifier les potentiels futurs du canton de Berne. Le Conseiller d’Etat ne devrait pas disparaître de la vie publique, lui qui déclare que « c’est volontiers que je mettrai à nouveau ma capacité de travail et mes connaissances au service du bien commun, du canton de Berne, et du pays ».

Quant à son parti, il se montre optimiste pour les élections de 2018 et parle de solide candidature verte pour remplacer le sortant, sans toutefois donner de nom. Le coprésident Jan Remund indique que les candidats potentiels ne manquent pas. Il précise encore que les deux Conseillères nationales, les députés expérimentés et les membres des exécutifs des grandes communes entrent particulièrement en ligne de compte.

Berhard Pulver est le troisième conseiller d'Etat sortant, après la socialiste Barbara Egger-Jenzer et le libéral-radical Hans-Jürg Käser, à ne pas se représenter. Les quatre autres membres du Conseil-exécutif, dont l'UDC francophone Pierre Alain Schnegg, briguent eux un nouveau mandat./comm+ast

Bernhard Pulver explique sa décision:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus