Les blaireaux sèment la pagaille dans le maïs

Les blaireaux et les sangliers se régalent au détriment des agriculteurs. Le gibier ravage ...
Les blaireaux sèment la pagaille dans le maïs

Des agriculteurs impuissants face aux ravages du gibier

Maïs ravagé par les blaireaux Du maïs ravagé par les blaireaux à Courtedoux.

Les blaireaux et les sangliers se régalent au détriment des agriculteurs. Le gibier ravage en ce moment les champs de maïs qui sont prêts à être ensilés. Dans la vallée de Delémont et en Ajoie, les dégâts sont importants mais similaires à l’année dernière selon l’Office de l’environnement, qui reçoit les annonces de dommages de la part des paysans. Ceux-ci peuvent ainsi toucher une indemnité, après la visite d’un expert. Les gardes-chasses s’occupent également de réguler les populations en fonction des dommages. Selon Pascal Marchand, agriculteur à Courtedoux, le nombre de blaireaux n’est pas suffisamment limité. Un de ses champs de maïs est devenu le garde-manger de cet animal. Le mammifère plie la tige pour ensuite arracher l’épi. Alors que le sanglier peut être entravé par une barrière électrique, le blaireau peut passer en dessous ou même creuser une galerie pour accéder au champ. Le paysan ajoulot se retrouve ainsi impuissant face au blaireau et en appelle aux autorités politiques pour réguler davantage cette population. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus