« Ignazio Cassis pourra mieux défendre les intérêts du Jura sous la Coupole fédérale »

L'élection du Tessinois Ignazio Cassis au Conseil fédéral fait réagir dans le Jura. Yann Rufer ...
« Ignazio Cassis pourra mieux défendre les intérêts du Jura sous la Coupole fédérale »

Yann Rufer, président du PLR Jura, estime que le nouveau conseiller fédéral pourrait avoir une certaine sensibilité aux problèmes qui touchent aussi notre région.

Yann Rufer Yann Rufer a aussi tenu à saluer le parcours de Didier Burkhalter.

L'élection du Tessinois Ignazio Cassis au Conseil fédéral fait réagir dans le Jura. Yann Rufer, salue la victoire d’un représentant de zone périphérique. Le président du PLR Jura estime que les deux cantons ont beaucoup en commun et que des ponts pourront être créés.

Pour Yann Rufer, « le Tessin, comme le Jura, est un canton périphérique, avec les mêmes problèmes ». Les deux entités sont décentrées par rapport à la Berne fédérale. Toutes les deux doivent aussi notamment faire face aux difficultés liées aux frontaliers ou au tourisme d’achat.

Yann Rufer souligne aussi un rapprochement en termes de réflexion et de mode de pensée. Malgré la distance, il sent le Tessin « plus proche de la Romandie que certains cantons suisses alémaniques ». Le président du PLR Jura conclu en rappelant qu’Ignazio Cassis a été élu pour représenter l’ensemble de la population helvétique. Il estime néanmoins qu’une certaine sensibilité aux problématiques qui touchent les cantons du Tessin et du Jura ne « peut pas être un moins pour notre région ». /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus