Le projet d’agglo delémontaine défendu à Berne

Suite au rejet du projet par le Conseil fédéral en janvier, une délégation jurassienne a été ...
Le projet d’agglo delémontaine défendu à Berne

Suite au rejet du projet par le Conseil fédéral en janvier, une délégation jurassienne a été reçue ce jeudi matin par l’Office fédéral du développement territorial pour présenter ses arguments

Delémont Delémont

Depuis mi-janvier et ce coup de tonnerre de la mise à l’écart du projet d’agglomération delémontaine de troisième génération par le Conseil fédéral, les élus locaux ont tenté de peaufiner leur copie. Jusqu’à cette échéance majeure ce jeudi matin. Une délégation jurassienne composée, entre autres, du maire de Delémont et président de l’agglo Damien Chappuis, du ministre David Eray et du conseiller aux Etats jurassien Claude Hêche, s’est rendue à Berne pour défendre son dossier afin de ne pas être privé des subventions fédérales. Ces subventions serviraient notamment à financer une nouvelle liaison routière entre La Ballastière et la route de Moutier. La délégation jurassienne a donc insisté sur le fort développement envisagé dans ce secteur au sud de la gare de Delémont. Elle a étayé ses arguments avec des chiffres sur le nombre de véhicules et d’utilisateurs par jour qui emprunteraient ce nouvel axe, impact sur la fluidification du trafic, risques de bouchons... Bref, tout un lot d’informations techniques pour tenter de démontrer la nécessité et le bien-fondé de ce projet.

 

Un avis attendu avant l'été

Le Conseil fédéral avait également reproché aux responsables de l’agglo une mauvaise « densification ». En d’autres termes, il faut au mieux utiliser les sols à disposition avant d’ouvrir de nouvelles zones, ce qui ne serait pas optimal à Delémont. Pour tordre le cou à ces reproches, le maire et président de l’agglo Damien Chappuis a présenté différentes statistiques censées montrer que les conditions fixées par le cadre légal étaient parfaitement respectées. L’office fédéral du développement territorial va désormais réétudier ces données pour donner un avis, un sentiment, sans doute avant l’été. Mais ce ne sera pas encore une décision définitive. Le dernier mot reviendra aux chambres fédérales. /jpi

Damien Chappuis, président de l'Agglo et maire de Delémont, en direct dans le journal de 18h


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus