Adieu à des places de parc à la rue du 23-Juin à Delémont

Le Conseil de ville de Delémont a décidé lundi soir de supprimer les quatre places de parc ...
Adieu à des places de parc à la rue du 23-Juin à Delémont

Le Conseil de ville de Delémont a décidé lundi soir de supprimer les quatre places de parc à durée limitée situées à la rue du 23-Juin

rue du 23-Juin Delémont Les quatre places de parc à durée limitée le long de la rue du 23-Juin à Delémont seront supprimées.

Le Conseil de ville ne veut plus des quatre places de stationnement à durée limitée installées le long de la rue du 23-Juin, en vieille ville. Il a accepté lundi soir par 28 voix contre 10 une motion qui demande la suppression des emplacements en question qui ont été créés en 2010 près de la Banque cantonale du Jura et près du Château. Le texte était porté par l’élu CS-POP-Verts Rémy Meury qui a avancé des arguments liés notamment à la sécurité des piétons, des cyclistes mais aussi des automobilistes. Son intervention faisait suite à une autre motion similaire qui avait été acceptée en 2013 sous forme de postulat mais le Conseil communal avait décidé à l’époque, in fine, de maintenir les places de parc en question.

L’exécutif a apporté lundi soir son soutien à la motion de Rémy Meury, également pour des questions de sécurité. Le conseiller communal en charge du dossier, Ernest Borruat, a relevé, par ailleurs, que la problématique du stationnement pour accéder à la vieille ville méritait une réflexion globale. Il a précisé que l’exécutif avait renoncé à l’idée de créer un parking souterrain à la place de l’Etang mais qu’une étude sera réalisée pour améliorer la rentabilité des places installées aujourd’hui en surface. La motion de Rémy Meury a été combattue en vain par la droite qui a mis en avant l’intérêt des commerçants. La suppression des places de parc à la rue du 23-Juin ne va toutefois par s’effectuer dans l’immédiat. Elle devra notamment passer par une publication officielle.

 

Cohésion sociale et jardins du Château

Une autre motion a été adoptée lundi soir par le Conseil de ville. Le texte qui émane du socialiste Marc Ribeaud demande la mise en œuvre d’une politique de cohésion sociale. Il a été accepté par 35 voix contre 0. L’auteur de la motion reconnaît que le domaine de l’aide sociale relève des compétences cantonales mais il estime qu’une marge de manœuvre existe à l’échelle communale, même si elle est limitée. Le texte de Marc Ribeaud souhaite ainsi que le Conseil communal réalise une analyse et une stratégie de politique de cohésion sociale.

Le législatif de Delémont a, enfin, soutenu par 26 voix contre 1 une résolution portée par Camille Rebetez. Le texte de l’élu CS-POP-Verts appelle le Conseil de ville à « réaffirmer son attachement à l’aménagement des jardins du Château par l’association Apéroule dans les plus brefs délais ». Le projet qui prévoit l’installation d’une roulotte-buvette ainsi que des animations en fin de semaine jusqu’à 21 heures est bloqué par des oppositions des voisins et de certains restaurateurs. /fco

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus