Fondations de l’Abbatiale de Bellelay : des rapports pacifiés

Les deux Fondations actives pour faire vivre culturellement l’Abbatiale de Bellelay avancent ...
Fondations de l’Abbatiale de Bellelay : des rapports pacifiés

Les deux Fondations actives pour faire vivre culturellement l’Abbatiale de Bellelay avancent dans leur processus de réconciliation. Une des deux entités est dissoute et remettra la propriété des orgues à sa consœur

Pascal Flotron (à g) est président du groupe de travail qui doit mettre sur pied le futur contrat de prestation entre la Fondation et le canton de Berne. Beat Gerber, le président de la FJBB, fait lui aussi partie du groupe. Pascal Flotron (à g) est président du groupe de travail qui doit mettre sur pied le futur contrat de prestation entre la Fondation et le canton de Berne. Beat Gerber, le président de la FJBB, fait lui aussi partie du groupe.

La paix est en bonne voie à l’Abbatiale de Bellelay. Un conflit gangrenait les rapports entre les deux Fondations responsables de faire vivre culturellement les lieux. Après la médiation commencée il y a plus de deux ans par Mario Annoni, un groupe de travail a été mis en place. Il est en pleine réflexion afin de déterminer les contours du futur contrat de prestation entre le canton de Berne et la Fondation de l’Abbatiale (FABB). Quant à l’autre entité, la Fondation Joseph Bossart (FJBB), propriétaire des orgues, elle a été dissoute. Son président Beat Gerber est heureux des nouveaux rapports qui sont en passe d’être instaurés. « Tant avec le groupe de travail, qu’avec le conseil de Fondation, nous avons des relations de confiance, ouvertes et sincères », confie-il.

L’ancien procureur Pascal Flotron est quant à lui à la tête du groupe de travail. Il confirme que le processus de réconciliation est en bonne voie. « Pour l’instant, tous les acteurs principaux ont des bons contacts. Parfois, il faut discuter, car il y a des points de vue différents. Mais cela fonctionne et il faut que nous nous laissions le temps de le faire fonctionner ».

La Fondation propriétaire des orgues étant dissoute, les instruments seront repris par sa consœur qui continue d’exister. « La FABB deviendra propriétaire des orgues, elle les reprendra en vertu d’un contrat de cession ». Quant aux membres du conseil de Fondation de la FJBB, il n’a pas encore été décidé de leur future affectation.

Le nouveau contrat de prestation entrera en vigueur dès janvier 2020. /jrg


Actualités suivantes

Articles les plus lus