Le législatif delémontain veut favoriser l’intérêt des jeunes pour la chose publique

Le Conseil de ville de la capitale jurassienne a accepté lundi une motion enjoignant l’exécutif ...
Le législatif delémontain veut favoriser l’intérêt des jeunes pour la chose publique

Le Conseil de ville de la capitale jurassienne a accepté lundi une motion enjoignant l’exécutif à souscrire un abonnement pour l'envoi de brochures « easyvote » aux 18-25 ans lors de votations ou élections

Pierre Chételat Le Conseil de ville de Delémont a suivi Pierre Chételat.

Le Conseil de ville de Delémont se bat en faveur de l’éveil des jeunes envers la chose publique. Il a soutenu lors de sa séance de lundi soir par 31 voix contre 3 la motion de Pierre Chételat intitulée « Ne nous passons pas de l'avis des jeunes ! ». L’élu PLR demande ainsi à l’exécutif de souscrire un abonnement pour l'envoi de brochures explicatives « easyvote » aux jeunes delémontains. Ce programme de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes a pour objectif d’augmenter à̀ 40% le taux de participation de la tranche d’âge des 18-25 ans aux votations et élections. Deux communes du Jura ont déjà̀ mis en place cette mesure, à savoir Montfaucon et Les Breuleux. L’envoi d’une brochure coûte 1,60 franc, ce qui représente 1'200 francs par votations pour les 750 personnes concernées dans la capitale jurassienne. Le Conseil communal appelait au rejet du texte, avec pour principal argument qu’il fallait un instrument numérique, et non papier, pour atteindre les jeunes d’aujourd’hui. Il n’a donc pas été suivi par le législatif.

En parlant de votations, en réponse à une question orale du CS-POP Pierluigi Fedele, le Conseil communal a assuré qu’il était, à l’unanimité, favorable à l’initiative populaire cantonale « Prestations complémentaires pour les familles », en scrutin le 10 juin prochain. Il refuse ainsi le contre-projet proposé par le gouvernement.
 

Un futur « Prix à l'innovation de la Ville de Delémont »

Autre intervention parlementaire à l’ordre du jour, la motion du PLR Michel Friche, intitulée « Prix à l'innovation de la Ville de Delémont », a été acceptée sous forme de postulat par les élus. Le texte souhaite que les autorités instituent un prix destiné à « récompenser des projets novateurs, des processus et solutions innovants, des idées ou des concepts créatifs pouvant dynamiser le tissu économique local, favoriser le développement durable ou agir sur l'organisation et/ou le fonctionnement de l'administration communale ». Les candidatures pourraient émaner de milieux collectifs, de particuliers ou d’étudiants.

Les postulats nommés « Du minéral au végétal », de Camille Rebetez pour l’Alternative de gauche, et « Pour l'installation d'un Fitness urbain à Delémont », du PDC Khelaf Kerkour, ont été repoussés à une séance ultérieure, en raison de l’absence de leurs déposants.

Par ailleurs, le chemin pédestre à l’allée du Vorbourg ne devrait pas voir le jour. Le Conseil communal a apporté des nouvelles informations sur le dossier. Par l’intermédiaire d’une motion du PCSI Jean-Paul Miserez, le Conseil de ville lui avait demandé, lors de sa séance du 29 janvier dernier, d’étudier et de déposer un plan spécial pour la réalisation d’un chemin piétonnier sur le tronçon entre le Restaurant du Mexique et Notre-Dame du Chêne. Propriétaire du terrain, la Bourgeoisie de Delémont n’a pas souhaité entrer en matière. Elle a d’ailleurs refusé toute proposition de rencontre ou de discussion. Son attitude a été déplorée par les autorités communales. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus