Un concours d’idées pour la vieille ville de Delémont

Le Conseil de ville de Delémont a accepté lundi soir un crédit d’étude pour définir le réaménagement ...
Un concours d’idées pour la vieille ville de Delémont

Le Conseil de ville de Delémont a accepté lundi soir un crédit d’étude pour définir le réaménagement de la place Roland-Béguelin et la mise en place d’une zone de rencontre en vieille ville

Place Roland-Béguelin Delémont La place Roland-Béguelin, à Delémont, sera redessinée au terme d'un concours d'idées.

La vieille ville de Delémont pourrait connaître d’importants changements dans les prochaines années. Le Conseil de ville a adopté lundi soir sans avis contraires un crédit d’étude de 190'000 francs pour lancer un concours d’idées en vue du réaménagement de la place Roland-Béguelin et de la mise en place d’une zone de rencontre sur l’ensemble de la vieille ville. La procédure sera ouverte aux bureaux d’architecte. Le conseiller communal en charge du dossier, Ernest Borruat, a indiqué que l’exécutif n’entendait « pas faire de cette place une piazza grande mais une piazza bella ». Le crédit d’étude n’a suscité que peu de discussions et le caractère participatif de la démarche a été saluée par les quelques élus qui se sont exprimés à la tribune.

Le concours d’idées ne se limitera pas à la place Roland-Béguelin mais comprendra une analyse plus globale de la vieille ville, en particulier ses portes d’entrée et de sortie afin de mettre en place une zone de rencontre. La place Roland-Béguelin doit aussi être considérée dans son ensemble, soit avec la place de la Liberté au Sud et la rue de l’Hôpital au Nord. Le concours doit traiter de l’uniformisation du niveau des sols, de la mise à disposition de mobilier public « hors restaurant » ou encore du remplacement des arbres de la place. Il pourrait également déboucher sur la piétonisation des tronçons des rues de l’Hôpital et du 23-Juin, entre les rues de la Préfecture et de Fer, ce qui renforcerait l’axe piétons entre la place de la Liberté et la place Roland Béguelin. Le choix du lauréat s’effectuera en janvier prochain par un jury mais une démarche participative est prévue préalablement au moment du rendu intermédiaire des projets. Les travaux préparatoires pourraient démarrer à l’automne 2019.

 

Quatre crédits passent facilement la rampe

Le Conseil de ville de Delémont a également adopté lundi soir quatre gros crédits. La première enveloppe - sous forme de crédit-cadre - se monte à 1’950'000 francs et est destinée à l’entretien des bâtiments du Collège sur la période 2018-2022. L’argent permettra notamment de rénover une douzaine de classes et de changer toutes les anciennes fenêtres, soit 160. L’objet a été accepté sans avis contraires.

Le second crédit, d’un montant de 1’155'000 francs, prévoit la réalisation par les SID de quatre nouvelles centrales photovoltaïques. Ces dernières seront mises en place sur le bâtiment de la Paroisse réformée évangélique à la rue du Temple 9, sur l’édifice de la rue Saint-Sébastien 30 en collaboration avec un garage de la place ainsi que sur les futurs bâtiments de l’EMS Sorne et du Théâtre du Jura. Le crédit a été avalisé par 36 voix contre 4. .

La troisième enveloppe se monte à 1'176'000 mille francs. Elle doit permettre de modifier les réseaux de distribution du secteur « Gros-Seuc », y compris le renforcement de la station transformatrice. L’opération permettra notamment d’alimenter en électricité le futur EMS Sorne. L’objet a été adopté sans avis contraires.

Quant au dernier crédit de 706'000 francs, il vise à renforcer la station transformatrice « AGRICOLE » dans la perspective de l’agrandissement du site LANDI-AGROLA. L’enveloppe a également passé la rampe sans avis contraires.

 

Comptes adoptés et autres décisions

Le Conseil de ville de Delémont a aussi avalisé lundi soir les comptes 2017 qui présentent un bénéfice d’un peu plus de 222'600 francs. La décision a été prise à l’unanimité. Idem pour le rapport 2017 du Conseil communale sur l’activité générale de l’Administration communale.

Deux postulats ont également été acceptés. Le premier texte était porté par le PDC Khelaf Kerkour et souhaite l’installation d’un fitness urbain à Delémont. Il a été adopté sans avis contraires. Le second postulat – qui émanait du CS-POP-Verts Camille Rebetez – demande d’étudier la possibilité de planter des grands arbres le long de la rue du 23-Juin. Il a été avalisé par 28 voix contre 7.

Le législatif delémontain a, enfin, pris connaissance de plusieurs démissions. Le PCSI Jean-Paul Miserez quitte son poste de conseiller de ville. Par ailleurs, les suppléants PDC Arta Canaj et Christian Wirz ont également annoncé leur départ du Conseil de ville. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus