Un million pour le réseau d’eau A16

Les maires du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy se sont réunis mercredi soir ...
Un million pour le réseau d’eau A16

Les maires du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy se sont réunis mercredi soir à Boncourt notamment pour se prononcer sur un crédit de 1,180 million de francs pour remettre aux normes le réseau d’eau de l’A16

A 16

Un gros crédit sur la table du SIDP. Le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy a accepté mercredi soir à Boncourt un crédit de 1,180 million de francs. Cette somme permettra d’utiliser le réseau d’eau de l’A16 pour alimenter les villages ajoulots. Au départ, l’eau des tunnels du Mont Terri et du Mont Russelin devait servir d’eau d’extinction en cas d’incendie. Le but aujourd’hui est de transformer ce réseau pour devenir un véritable fournisseur d’eau potable. Les communes du SIDP en sont devenues propriétaires récemment. Dans les différentes mesures à prendre, il faut par exemple sécuriser des réservoirs afin que personne ne puisse y pénétrer ou encore automatiser totalement la gestion d’une station de pompage. C’est celle de la patinoire à Porrentruy qui coûtera le plus cher, puisqu'il faudra réellement construire un nouveau bâtiment afin que le réseau d’eau bruntrutain puisse aussi être injecté dans celui de l’A16.

Le SIDP pourra par contre bénéficier de subventions importantes pour ces travaux, notamment de l’Office de l’environnement. A cela s’ajoute un fonds de réserve que l’Office fédéral des routes avait accumulé pour la mise aux normes du réseau de l’A16. Au final, le Syndicat devrait emprunter environ 500'000 francs.

 

Jetons de présence et avancée du dossier patinoire

Les maires ont aussi décidé d’augmenter les indemnités et les jetons de présence des membres du SIDP. Par exemple, le président touchera à l’avenir 11'000 au lieu de 10'000 francs par année.

Un point concernait la patinoire. Le porteur du dossier, Stéphane Babey, a indiqué que les offres pour les différents travaux devaient parvenir d’ici la fin de l’année. La recherche de fonds se poursuit aussi. A la suite du double « oui », de nombreuses entreprises ont pris contact avec le SIDP pour soutenir le projet. Le maire de Alle espère trouver les derniers 500'000 francs dans le courant de 2019 afin de pouvoir réaliser le projet global.

 

Du concret pour la zone AIC

Le projet de zone AIC, zone d’activité d’intérêt cantonal, entre Courgenay et Alle avance enfin. Le Plan directeur régional localisé a été présenté mercredi soir devant les maires du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy. C’est le SIDP qui devra valider le projet de la SEDRAC d’ici la fin de l’année. La Société d’équipement de la région d’Ajoie et du Clos du Doubs, sur l’accord du canton, va mettre progressivement en zone industrielle plus de 40 hectares d’ici 30 ans. Les premières démarches ont débuté en 2008. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus