Vers une mue de la Place de l’Etang à Delémont

La Place de l’Etang s’apprête à faire peau neuve à Delémont.
Vers une mue de la Place de l’Etang à Delémont

Le grand parking permettant aux véhicules de se garer en haut de la vieille ville va changer de visage. Les réflexions sont à bout touchant

Place de l'Etang La Place de l'Etang, à Delémont, devrait prochainement changer de visage (illustration Google)

La Place de l’Etang s’apprête à faire peau neuve à Delémont. Conseiller communal en charge de l’urbanisme et des travaux publics, Ernest Borruat a laissé entendre lundi soir au Conseil de ville que des réaménagements pourraient être réalisés à mi-2019. Les changements à venir s’inscrivent dans la volonté de l’exécutif delémontain d’améliorer le parcage de véhicules aux abords de la vielle ville.

 

Barrières de contrôle

« Le Conseil communal a planché sur une vision améliorée du parking de la Place de l’Etang, avec des places qui auraient des dimensions adaptées aux véhicules actuels. Des barrières qui contrôlent les entrées seraient installées, pour faire une rotation plus efficace des voitures. Ce n’est pas le cas actuellement, puisqu’on constate souvent que nous avons une série de véhicules tampons sur cette place », explique Ernest Borruat. Des panneaux lumineux devraient indiquer le nombre de places disponibles. Quant au prix, il reste à définir à ce stade. Aucune décision n’a été prise. Une idée serait toutefois d’offrir un premier temps gratuit si le conducteur consomme en vieille ville, puis la taxe s’élèverait progressivement pour devenir plutôt salée à la journée. L’objectif serait d’éviter le stationnement à long terme sur la Place de l’Etang.

 

L’élu PDC confie par ailleurs que des emplacements permettant un achat rapide ou un retrait d’argent pourraient aussi être aménagés. Des prestataires pourraient s’installer sur les lieux. Rappelons que le Conseil de ville avait décidé fin avril de supprimer des places de parc à la rue du 23-Juin.

 

Des cars aux abords de la vieille ville

La réflexion s’est aussi portée sur l’accueil des cars. « Il est prévu dans les réaménagements de permettre aux cars qui transportent des voyageurs – des cars privés donc – de trouver un arrêt. Nous envisageons de le faire aux abords de la vieille ville pour favoriser les visites sur place. Nous aurons d’ailleurs bientôt un accès facilité à la Place Roland-Béguelin, qui sera rénovée », explique Ernest Borruat. C’est justement à la Place de l’Etang que les cars devraient stationner, sans « grignoter » de la place aux voitures. « Non, puisque les places ne sont pas disposées de manière optimale à ce jour. Nous garantissons que nous créerons autant de places qu’aujourd’hui », conclut le conseiller communal.

 

Motion acceptée en faveur des personnes à mobilité réduite

Le Conseil de ville de Delémont a par ailleurs accepté lundi soir une motion de Jeanne Beuret (Alternative de Gauche), intitulée « Un accès aux lieux publics pour toutes et tous ». Le texte a été adopté par 25 voix contre 8. Il demande de recenser les lieux qui ne correspondent pas aux critères des lois en vigueur pour l’accès aux lieux publics, puis de les adapter aux personnes à mobilité réduite. Le Conseil communal a vainement proposé de transformer la motion en postulat pour se donner le temps nécessaire pour la réalisation. Jeanne Beuret a souhaité conserver le côté contraignant de sa proposition et a donc été suivie.

 

Le point sur la Maison de l’enfance

Il a enfin été question de l’ouverture de la Maison de l’enfance durant les vacances, puisque deux postulats en ce sens ont été acceptés dernièrement. La conseillère communale Esther Gelso a fait le point sur l’état de la réalisation. Un sondage a notamment montré que l’ouverture de la structure durant la première semaine des vacances d’été était très demandée, mais pas forcément durant les deux suivantes. Au final, la Maison de l’Enfance pourrait à l’avenir être fermée durant deux semaines en été et une semaine en hiver. Reste aussi la question du subventionnement. Esther Gelso a encore précisé que le taux de remplissage était de 30% durant les vacances de Pâques et celles d’automne. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus