Delémont va créer 18,8 postes dans l’administration

Le Conseil de ville de Delémont a vécu lundi sa soirée la plus longue pour statuer sur la mise ...
Delémont va créer 18,8 postes dans l’administration

Le Conseil de ville de Delémont a vécu lundi sa soirée la plus longue pour statuer sur la mise en place de postes supplémentaires

CV Delémont Le Conseil de ville de Delémont a siégé jusqu'à 00h45 dans la nuit de lundi à mardi…

Les débats sur la création de postes au sein de l’administration communale ont duré pas moins de 5h30 lundi soir au Conseil de ville de Delémont. Au final, le projet du Conseil communal n’a été que très légèrement modifié. La ville de Delémont va ainsi créer 18,8 postes équivalents plein temps, soit 0,3 de plus par rapport aux demandes de l’exécutif. Le tout représentera une charge annuelle de plus de 1,4 million de francs par an. Un seul point a été modifié à la suite d’une requête du groupe « Alternative de gauche CS-POP, Verts ». Un poste d’adjoint à 30% au chef du Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement a été ajouté. L’ensemble des autres propositions du Conseil communal ont été adoptées facilement. La majorité de gauche du Conseil de ville a ainsi suivi l’exécutif.

 

Un débat gauche – droite

Tout s’est joué lors de l’entrée en matière qui a été acceptée par 35 voix contre 5. Le débat gauche – droite qui était attendu a bien eu lieu. Le PLR a fait part de ses inquiétudes pour l’avenir des finances de la ville. Il a plaidé pour des mandats externes plutôt que pour des engagements de personnel. Le PLR a donc refusé l’entrée en matière également pour « faire mûrir le projet en commissions ». L’UDC a suivi cette position alors que le PDC a plaidé, en vain, pour une diminution de six postes équivalents plein temps et a indiqué qu’il étudierait l’opportunité de lancer un référendum. Le PCSI a, quant à lui, évoqué une « proposition brutale mais courageuse » du Conseil communal et a soutenu dans sa grande majorité les demandes de l’exécutif. L’Alternative de gauche CS-POP, Verts a estimé qu’il était « nécessaire d’engager du personnel » et a défendu un service public fort et de qualité. Le groupe socialiste en a fait de même et a précisé que « la situation n’était plus tenable au sein de l’administration communale » qui connaît une explosion des heures supplémentaires, à la suite du moratoire sur l’engagement de personnel en place depuis 2008.

Le débat d’entrée en matière a été marqué notamment par une attaque de l’élu de l’Alternative de gauche CS-POP, Verts Pierluigi Fedele à l’égard du PDC. Il a accusé le Parti démocrate-chrétien de « cibler certains postes pour redorer son blason » à la suite de son recul lors des élections communales de l’an dernier :

Le conseiller de ville PDC Patrick Frein s’est défendu, quant à lui, de toute attitude politico-politicienne de la part de son parti :

Toutes les autres propositions de modifications – notamment de la droite - n’ont donc pas été suivies et le Conseil de ville a validé les vœux du Conseil communal. A l’issue des débats devant le législatif, le maire de Delémont, Damien Chappuis, a fait part de son sentiment dans l’interview à écouter ci-dessous :

A noter encore, pour la petite histoire, qu’une motion d’ordre a suivi le débat d’entrée en matière. L’Alternative de gauche CS-POP, Verts a contesté la volonté du Bureau du Conseil de ville de demander la récusation d’un de ses représentants - en l’occurrence Jérôme Corbat qui est employé à l’agence AVS de la ville - des discussions sur tous les points qui concernent le Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement. La motion d’ordre a été adoptée par 27 voix contre 5.

 

Les décisions dans le détail

Le Conseil de ville de Delémont a donc accepté lundi soir :

-      Création de 50% de poste de chef du Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement, pour une fonction totale à 100% et la création d’un poste d’adjoint à 30% : par 22 voix contre 12

-      Suppression de 135% de postes d’agent administratif 2,3 ou 4 à l’Agence AVS : par 39 voix contre 0

-      Création d’un poste d’assistant socio-éducatif à l’Espace-Jeunes à 50% : par 39 voix contre 0

-      Création de 20% de poste de « cuisinier 1 » à la Maison de l’Enfance et création de 10% de poste de « cuisinier 2 » à la Maison de l’Enfance : par 38 voix contre 0

-      Création de 50% de poste de chef du Service de la culture, des sports et des écoles, pour une fonction totale à 100% : par 31 voix contre 3

-      Création de 10% de poste d’agent administratif 1 au Service de la culture, des sports et des écoles pour une fonction totale à 60% et création de 10% de poste d’agent administratif 1 au Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement pour une fonction totale à 60% : par 30 voix contre 7

-      Fonctionnarisation du poste de chargé de mission de Service de la culture, des sports et des écoles à 50% et augmentation du taux d’occupation de celui-ci à 80% au total : par 31 voix contre 8

-      Création d’un poste de surveillant-concierge au Centre sportif à 100% : par 19 voix contre 16

-      Validation de l’intitulé des postes de responsable technique au Centre sportif : à une majorité évidente

-      Validation de l’intitulé des postes à la Bibliothèque municipale : à une majorité évidente

-      Suppression du poste de concierge de St-Georges : à une majorité évidente

-      Suppression du poste de téléphoniste-réceptionniste à 50% et suppression du poste de chef local de la Protection civile à 100% : à une majorité évidente

-      Mandat de délégué à la promotion de la Ville à 80% : par 29 voix contre 5

-      Création d’un poste de responsable RH à 80% : par 30 voix contre 11

-      Création de postes d’agent de police à 200% : par 28 voix contre 9

-      Maintien du poste de responsable de l’informatique à 100% : sans vote (compétence du Conseil communal)

-      Création d’un poste d’informaticien à 100% : par 32 voix contre 7

-      Modification du poste d’agent administratif 2 à 100% au Service financier en poste d’agent administratif 1 à 100% : par 38 voix contre 0

-      Création d’un poste d’agent administratif 1 Finances et Gestion à 100% : par 38 voix contre 0

-      Création d’un poste de monteur « ouvrier SID 1 eau » à 100%  et création d’un poste d’adjoint du chef du réseau eau, « ouvrier SID 1 » à 100% : par 36 voix contre 3

-      Création d’un poste de monteur « ouvrier SID 1 Service électrique » à 100% et création d’un poste d’adjoint du chef de réseau électrique, « ouvrier SID 1 » à 100% : par 39 voix contre 0

-      Modification du poste de responsable administratif SID à 100% en poste d’agent administratif 1 à 100% : par 35 voix contre 0

-      Création d’un poste d’architecte adjoint à 100% et création d’un poste d’ingénieur adjoint à 100% et création d’un poste d’urbaniste adjoint à 100% : par 36 voix contre 3

-      Création d’un poste de responsable Nature et paysage à 60% : par 34 voix contre 5

-      Création de postes d’ouvrier TP2 pour la Voirie à 200% : par 37 voix contre 0

-      Création d’un poste de chef d’équipe concierges à 30% : par 33 voix contre 5

-      Suppression du poste de dessinateur 2 à 50% et suppression du poste de dessinateur 3 à 60% : à une majorité évidente

/fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus