Un budget déficitaire validé à Porrentruy

Les conseillers de ville bruntrutains ont accepté à une majorité évidente le budget 2019 qui ...
Un budget déficitaire validé à Porrentruy

Les conseillers de ville bruntrutains ont accepté à une majorité évidente le budget 2019 qui prévoit un déficit de 655'000 francs

Porrentruy devra revoir ses priorités. Porrentruy devra revoir ses priorités.

Le budget déficitaire de Porrentruy a été ratifié par les conseillers de ville. Prévoyant une perte d’environ 655'000 francs en 2019, il a tout de même été accepté jeudi soir à une majorité évidente. Tous les groupes se sont inquiétés pour les finances communales en main PLR. Le parti libéral radical est d’habitude pointilleux quand il s’agit des caisses communales. Jeudi soir, le représentant a indiqué que son groupe n’était pas pleinement satisfait, mais pas surpris par ces chiffres rouges, qui étaient, selon le PLR, déjà prévisibles lors de la précédente législature. Pendant plusieurs années, les comptes étaient positifs, grâce à des recettes extraordinaires, notamment les rentrées d’argent liées à l’amnistie fiscale. La réplique du PDC ne s’est pas fait attendre. Le budget laisse songeur le groupe démocrate-chrétien qui tâchera d'être encore plus vigilant à l’avenir et appelle à revoir la planification financière trop ambitieuse. Quant au PCSI, il a relevé la nécessité de poursuivre les investissements pour assurer le développement de Porrentruy. Même message de la part du groupe PS-Les Verts, qui estime que l’économie régionale se porte mieux et devrait donc améliorer les prévisions.


Taxe des chiens à la hausse et budget péjoré de 300 francs

Les conseillers de ville ont par ailleurs accepté l’augmentation de la taxe des chiens, qui a même été revue à la hausse. Elle est passée de 80,- à 100.-, au lieu des 90.- préconisés dans le budget, en prévision d’une augmentation de la part perçue par le canton. Les élus bruntrutains ont souhaité aussi être plus généreux dans le poste « Contributions aux institutions sociales » avec une augmentation de 300 francs pour l’association SOS Futurs mamans. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus