Val Terbi : fermeture de guichets, mais pas des bureaux de vote

Le Conseil général a accepté mardi soir de fermer les guichets administratifs de Corban, Vermes ...
Val Terbi : fermeture de guichets, mais pas des bureaux de vote

Le Conseil général a accepté mardi soir de fermer les guichets administratifs de Corban, Vermes et Montsevelier. Les élus ont en revanche décidé de reporter une mesure similaire pour les bureaux de vote

Il n'y aura désormais plus qu'un seul guichet administratif au sein de la commune de Val Terbi. Ce sera ici au Centre communal de Vicques. Les guichets de Corban, Vermes et Montsevelier fermeront leurs portes (photo : archives). Il n'y aura désormais plus qu'un seul guichet administratif au sein de la commune de Val Terbi. Ce sera ici au Centre communal de Vicques. Les guichets de Corban, Vermes et Montsevelier fermeront leurs portes (photo : archives).

Les guichets administratifs de Corban, Vermes et Montsevelier fermeront, mais pas les bureaux de vote. Le Conseil général de Val Terbi en a décidé ainsi mardi soir lors de sa dernière séance de l’année. Les élus ont tout d’abord accepté, par 19 voix contre 3, la fermeture des guichets des trois villages. Contrairement à la volonté du Conseil communal, ils ont ensuite choisi de reporter, par 17 voix contre 5, la fermeture des bureaux de vote.

Concernant le premier point, le maire Michel Brahier a souligné que le nombre de visites aux guichets de Vermes et Montsevelier avait fortement diminué depuis la fusion il y a cinq ans. À titre d’exemple, aucune visite n’a été observée à Vermes depuis janvier 2016 lors des deux heures d’ouverture une fois par mois. Vu les effectifs à disposition et la complexité grandissante des dossiers traités par l’administration, le Conseil communal a estimé qu’il était opportun de réunir toutes les ressources humaines en un seul endroit. Un avis donc partagé par la majorité des conseillers généraux, même si certains ont estimé que l’exécutif envoyait un mauvais signal. « Il aura fallu un peu plus de onze mois aux citoyens de Corban pour être mis devant le fait accompli. C’est peu, trop peu pour venir avec ce genre de propositions », a déclaré Patrick Cerf du groupe CoVal.

Les avis ont été plus partagés sur le second point. Le maire a expliqué que l’utilisation des bureaux de vote était également en forte baisse. L’augmentation croissante du nombre de votes par correspondance, actuellement de l’ordre de 84%, explique notamment cet état de fait. L’organisation actuelle présente aussi de nombreuses contraintes, selon Michel Brahier. Ce dernier a rappelé que les urnes devaient, à chaque fois, être acheminées à Vicques pour le dépouillement. La plupart des conseillers généraux ont toutefois tenu à conserver un bureau de vote dans chaque village. « Le débat touche à la démocratie locale. On doit permettre aux gens qui sont réticents au vote par correspondance de continuer à s’exprimer », a indiqué Jean-Baptiste Maître du groupe Val Terbi Ensemble.

 

Budget déficitaire approuvé

Le budget 2019 teinté de rouge a également occupé le Conseil général de Val Terbi mardi soir. Le législatif a accepté à l'unanimité la planification financière qui prévoit un déficit de 249'100 francs. Un chiffre quasiment stable par rapport au budget 2018 qui affichait une perte de 253'000 francs.

Un sentiment de résignation prévaut concernant les finances de Val Terbi. Le conseiller communal en charge des finances, Claude-Alain Chapatte, a indiqué que le déficit récurrent semblait incompressible en l’état. Comme beaucoup d’autres communes, l’exécutif pointe du doigt les charges liées cantonales. Val Terbi paiera en effet 6% de plus pour les charges de l’enseignement, soit 180'000 francs, et 7,3% de plus pour l’action sociale, soit 80'000 francs. Les recettes fiscales augmenteront de 200'000 francs, mais elles ne permettront pas de couvrir cette hausse des charges cantonales.

Le Conseil communal a estimé qu’il était urgent de faire avancer le dossier de la péréquation et de la répartition des charges entre canton et communes. Des investissements à hauteur de 984'000 francs sont toutefois prévus l’an prochain.

 

Préavis positif pour le plan spécial

Le Conseil général a également donné à l’unanimité son préavis positif au plan spécial « La Scheulte-Recolaine ». Ce dernier fera l’objet d’une votation populaire le 10 février. Il s’inscrit dans le cadre de la protection contre les crues et de la revitalisation de la Scheulte et du Biel de Val. Le projet général avait été accepté par les habitants de la commune en mars 2018. Diverses mesures visant à redonner de la place aux cours d’eau sont prévues.

 

Les taris de la cantine en question

À l’heure des questions orales, Gabriel Friche du groupe Val Terbi Ensemble a demandé des explications suite à une augmentation des tarifs de la cantine scolaire de deux francs par repas. Le prix est récemment passé de 11 à 13 francs. La conseillère communale Elisabeth Dennert a indiqué que cette mesure avait été prise pour rééquilibrer les comptes déficitaires de ce service.

Michel Derbellay s’est, de son côté, inquiété pour le raccordement en eau de certaines fermes ou habitations isolées de Corban, Mervelier et Montsevelier. L’élu du groupe CoVal a demandé quand les différents projets prévus allaient être mis en place. Le conseiller communal Yvan Burri, qui s’est exprimé en tant que président du Syndicat des eaux du Val Terbi, a indiqué que le SEVT n’oubliait pas les besoins des agriculteurs et que les mesures en question devraient se concrétiser d’ici 2021 à 2022. Une première étape du raccordement des fermes situées au nord de Corban est d’ailleurs en cours de réalisation.

Le Conseil général a, enfin, traité le postulat de Jean-Baptiste Maitre de Val Terbi Ensemble concernant la possibilité d’initier des collaborations avec la Maison de l’enfance de Delémont pour permettre de solutions de garde pendant les vacances d’été. La conseillère communale en charge du dossier, Dorothée Lovis, a indiqué que la crèche de Delémont n’envisageait pas d’accueillir les enfants des communes avoisinantes en cas d’ouverture. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus