Une avancée pour le projet d’agrandissement du home à Vicques

Le Conseil général de Val Terbi a donné mardi soir son préavis positif à une modification du ...
Une avancée pour le projet d’agrandissement du home à Vicques

Le Conseil général de Val Terbi a donné mardi soir son préavis positif à une modification du plan d’aménagement local. Une démarche qui doit permettre l’extension de la Résidence Les Pins

Le projet prévoit un agrandissement de la Résidence Les Pins sur le champ situé à gauche de l'établissement (image : Google Maps). Le projet prévoit un agrandissement de la Résidence Les Pins sur le champ situé à gauche de l'établissement (image : Google Maps).

Le projet d’agrandissement de la Résidence Les Pins à Vicques franchit une nouvelle étape. Le Conseil général de Val Terbi a donné mardi soir son préavis positif à une modification du plan d’aménagement local. La démarche vise à étendre la zone à bâtir pour permettre le développement du home. Les habitants de la commune auront le dernier mot dans les urnes le 17 mars.

Concrètement, le Conseil de fondation « Les Toyers », qui gère l’établissement, prévoit de créer dix-huit places de long séjour psycho-gériatriques pour les personnes atteintes notamment d’Alzheimer, deux lits d’accueil temporaire pour des séjours de vacances ainsi qu’un centre de jour d’une capacité de dix à douze places. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la planification médico-sociale du canton et il permet de répondre aux nombreuses demandes. À titre d’exemple, il y a actuellement plus de 350 personnes inscrites sur la liste d’attente de la Résidence Les Pins.

Le projet est greffé de trois oppositions émanant de voisins directs. Ces derniers dénoncent notamment l’ampleur de l’extension envisagée. Ils craignent aussi d’éventuelles nuisances. Le directeur de la Résidence Les Pins se veut toutefois rassurant. « On parle d’une vingtaine de lits. Ce n’est pas de la mégalomanie. Cela reste quelque chose de modéré et de mesuré à la taille de région », précise Dominique Buffalo. Ce dernier souligne qu’un tel projet signifie également la création de nouveaux emplois dans différents secteurs tels que la santé, l’administration ou encore l’hôtellerie. Une trentaine d’EPT devrait être créée. Enfin, le financement de l’agrandissement est entièrement pris en charge par la fondation « Les Toyers ». Aucune participation de la commune ou du canton n’est prévue.

 

Une compensation à Corban

La parcelle en question étant affectée actuellement à la zone agricole, une restitution d’une surface équivalente doit avoir lieu ailleurs dans la commune. Les autorités ont choisi une portion d’environ 4'000 m2 située en zone à bâtir dans le secteur de « Morbez » à Corban. Selon elles, cette décision répond aux nouvelles prescriptions d’aménagement du territoire. À terme, neuf villas devraient toutefois pouvoir être réalisées dans ce secteur. Les Conseillers généraux ont unanimement donné leur préavis positif à cette modification.

Les élus en ont fait de même pour des changements de zones dans le centre de Vicques. Le projet en question prévoit d’affecter un secteur situé en face du cabinet médical, actuellement en zone mixte, en zone d’habitation.

Le législatif a, enfin, reçu une information sur l’état d’avancée du nouveau plan d’aménagement local. Ce dernier sera envoyé dans le courant de l’année au Service du développement territorial du canton du Jura pour que celui-ci l’examine. Le PAL devrait, ensuite, être mis au dépôt public durant le deuxième semestre de 2020. /alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus