Nettoyage de printemps pour une chaudière de locomotive à vapeur

La Traction poursuit la révision de la chaudière d’une locomotive à vapeur. Des travaux de ...
Nettoyage de printemps pour une chaudière de locomotive à vapeur

La Traction poursuit la révision de la chaudière d’une locomotive à vapeur. Des travaux de plusieurs mois sont nécessaires tous les dix ans

Plus de 300 heures de travail son nécessaires à la révision de la chaudière (photo: La Traction). Plus de 300 heures de travail son nécessaires à la révision de la chaudière (photo: La Traction).

La Traction a présenté ce samedi l’avancement de ses travaux de révision. La Société des trains à vapeur des Franches-Montagnes bichonne la chaudière d’une de ses locomotives à vapeur datant de 1905, dans son dépôt de Montfaucon.

Le changement des tubes de la chaudière doit se faire tous les dix ans. Les travaux ont commencé en octobre et se poursuivront jusqu’en juillet ou en août. Ils sont devisés à 50'000 francs.

La Traction a fait appel à un soudeur spécialisé ainsi qu’à quelque 300 heures de travail de ses bénévoles. Ils s'attellent notamment au détartrage de la chaudière. « Plusieurs brouettes de calcaires pourraient être extraites », nous a expliqué Emanuel Gogniat, président du conseil d'administration de La Traction. /comm-mmi

Une locomotive à vapeur de La Traction (photo: La Traction). Une locomotive à vapeur de La Traction (photo: La Traction).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus