Inquiétudes face à l’avenir de l'Hôpital de Saignelégier

Le nouveau concept cantonal de médicine d’urgence et de sauvetage (CCMUS) est remis en question ...
Inquiétudes face à l’avenir de l'Hôpital de Saignelégier

Le nouveau concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage (CCMUS) est remis en question par Vincent Hennin. Le député PCSI interpelle le Gouvernement à ce sujet

Selon le député PCSI Vincent Hennin, le projet CCMUS mérite d'être clarifié. Notamment en ce qui concerne son application aux Franches-Montagnes. Selon le député PCSI Vincent Hennin, le projet CCMUS mérite d'être clarifié. Notamment en ce qui concerne son application aux Franches-Montagnes.

L’avenir du site hospitalier de Saignelégier doit être clarifié. C’est en tout cas l’avis de Vincent Hennin. Le député PCSI invite le Gouvernement à répondre à plusieurs questions, dans une interpellation publiée le 27 février dernier : « Le nouveau concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage (CCMUS) pour les Franches-Montagnes interpelle ! »

Si le CCMUS prévoit tout d’abord un élargissement des horaires de garde aux Franches-Montagnes de 8h à 22h, Vincent Hennin émet quelques réserves quant à la réalisation de cet objectif. Selon lui, il ne pourrait s’agir que d’une « utopie », étant donné la baisse du nombre de médecins généralistes.
De même, il estime que le projet de création d’un cabinet de groupe pourrait passer à la trappe, faute de garanties. Le député PCSI demande donc au Gouvernement de préciser quelles démarches ont été réalisées jusqu’à maintenant pour la création de ce cabinet de groupe. Il cherche aussi à savoir si les médecins généralistes participent à la mise en place de ces nouveaux concepts.

Vincent Hennin s’inquiète également d’une baisse de prestations. Il craint qu’en cas de réduction de la plage horaire de la garde médicale, ce soit la Centrale d’appels sanitaires urgents (CASU) qui prenne le relai et que les patients soient systématiquement envoyés aux urgences de Delémont. Hausse des coûts liés au transport en ambulance, augmentation des cas d’urgences à l’Hôpital de Delémont : l’élu PCSI demande au Gouvernement s’il a anticipé ces éventuelles problématiques.

Pour rappel, le CCMUS, présenté début juillet 2018, prévoit notamment la fermeture des services des urgences de Porrentruy et de Saignelégier. Le Centre d’urgence cantonal à Delémont devrait être renforcé selon le projet, tout comme la chaîne des secours. /cto  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus