Pierre Mercerat se défend après la mise au point du CJB

Le membre autonomiste du Conseil du Jura bernois n’est pas convaincu par la réponse de l’institution ...
Pierre Mercerat se défend après la mise au point du CJB

Le membre autonomiste du Conseil du Jura bernois n’est pas convaincu par la réponse de l’institution concernant la diminution des subventions accordées aux musées de Moutier et de Delémont

Le Conseil du Jura bernois, basé à La Neuveville, a réagi vendredi. (Photo: Google Maps) Le Conseil du Jura bernois, basé à La Neuveville, a réagi vendredi. (Photo: Google Maps)

La mise au point du Conseil du Jura bernois ne convainc pas son membre autonomiste Pierre Mercerat. Le CJB a expliqué vendredi les raisons qui ont poussé l’institution à réduire les subventions qu’il accorde au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont et au Musée jurassien des arts de Moutier. Selon le Conseil du Jura bernois, l’établissement prévôtois pourra compenser intégralement la baisse en proposant des projets concrets susceptibles de faire l’objet de soutiens spécifiques. « Un projet, même important, ne compense pas la perte de la subvention de base puisque cet argent sera dédié au projet et non au socle de l’institution », souligne l’élu du PSA.

Pierre Mercerat dénonce, par ailleurs, la proposition faite vendredi par trois membres UDC du CJB. Ces derniers estiment qu’une subvention symbolique de 1 franc pour les musées jurassiens est suffisante. Ces institutions n’ont, à leur sens, pas de lien direct avec le Jura bernois et ne lui apportent aucune plus-value. Le membre autonomiste évoque des « attitudes revanchardes ». /comm-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus