La place de l’Etang sera réaménagée

Le Conseil de ville de Delémont a donné son feu vert à un crédit pour modifier le stationnement ...
La place de l’Etang sera réaménagée

Le Conseil de ville de Delémont a donné son feu vert à un crédit pour modifier le stationnement à la place de l’Etang

Place de l'Etang Delémont Le concept de réaménagement de la place de l'Etang, à Delémont, a été plébiscité par le Conseil de ville (photo: commune de Delémont).

Adieu la zone bleue à la place de l’Etang à Delémont. Le Conseil de ville a accepté lundi soir à l’unanimité crédit de 321'500 francs destiné au réaménagement de l’endroit situé aux abords de la vieille ville. Le projet a été pensé par un groupe de travail composé de représentants des habitants, des commerçants, des services communaux ainsi que de la police. Le plébiscite accordé au concept a réjouit le conseiller communal en charge du dossier, Ernest Borruat, même si le résultat ne l'a pas surpris outre mesure: 

Le concept dans le détail

C’est une modification complète du concept de stationnement qui est prévue à la place de l’Etang. Les places en zone bleue vont disparaître et des barrières seront installées à l’entrée et la sortie du parking, entre la rue St-Michel et l’ARTsenal. Il faudra donc prendre un ticket pour stationner sa voiture à la place de l’Etang. La première heure sera gratuite et les deux suivantes seront payantes, selon les tarifs communaux en vigueur. Le prix augmentera de manière exponentielle à partir de la quatrième heure. Le parking sera gratuit du samedi, dès 18h, au lundi, à 7h. Le système permettra à la police locale de consacrer plus de temps aux contrôles à l’intérieur de la vieille ville. Les places seront, par ailleurs, disposées en épi et non plus de manière perpendiculaire.

Cinq places de 15 minutes, une place pour handicapés et une place pour autocar seront installées en dehors du périmètre, le long de la rue St-Michel. La place de l’Etang comptera ainsi 137 places, contre 135 aujourd’hui. L’installation d’un bancodrive, près de l’entrée du parking, est également prévue mais la recherche d’un partenaire est toujours en cours.

Les travaux pourraient démarrer dès le deuxième semestre 2019. Le nouveau concept permettra de supprimer les quatre places de la rue du 23-Juin qui seront compensées par un changement d’affectation de deux places sur la même rue et de deux autres places en bas de la rue de Fer.

 

Des motions et des postulats, principalement sur le climat

Le Conseil de ville s’est également prononcé sur plusieurs interventions, notamment en lien avec la question climatique. Une motion de Camille Rebetez de l’Alternative de gauche souhaitant qu’un arbre soit planté pour chaque naissance à Delémont a été adoptée par 16 voix contre 8.

Une autre motion émanant aussi de Camille Rebetez a été rejetée par 28 voix contre 7. Le texte réclamait la mise en place d’un répertoire de toutes les opérations qui émettent du CO2 au sein des services communaux afin d’en retrancher celles qui ne pas essentielles et vitales.

Un postulat, déposé par Magali Rohner de l’Alternative de gauche, a été accepté sans avis contraires. Le texte souhaite que Delémont étudie la possibilité d’adhérer à un réseau de recyclage organisé par une entreprise thurgovienne.

Un autre postulat du socialiste Marc Ribeaud qui réclame la mise en place d’un pool de cautionnement pour permettre aux propriétaires de remplacer leur chauffage à mazout a été avalisé par 21 voix contre 17.

Par ailleurs, un dernier postulat de Marc Ribeaud demandant de donner la possibilité aux citoyens de poser directement des questions aux autorités, sous le mode des questions orales, a, quant à lui, été adopté par 22 voix contre 14. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus