Le PSJ prêt au combat pour maintenir ses sièges à Berne

Le Parti socialiste jurassien a officiellement désigné les candidats qui défendront ses couleurs ...
Le PSJ prêt au combat pour maintenir ses sièges à Berne

Le Parti socialiste jurassien a officiellement désigné les candidats qui défendront ses couleurs lors des élections fédérales de cet automne

Les six candidats socialistes jurassiens pour briguer un fauteuil à Berne (de gauche à droite): Joakim Martins, Leïla Hanini, Elisabeth Baume-Schneider, Mathilde Crevoisier Crelier, Pierre-Alain Fridez et Loïc Dobler (photo Georges Henz). Les six candidats socialistes jurassiens pour briguer un fauteuil à Berne (de gauche à droite): Joakim Martins, Leïla Hanini, Elisabeth Baume-Schneider, Mathilde Crevoisier Crelier, Pierre-Alain Fridez et Loïc Dobler (photo Georges Henz).

Le Parti socialiste jurassien est prêt à aborder la campagne des élections fédérales du 20 octobre prochain. Le congrès qui s’est tenu ce vendredi soir à Courroux a tranché par acclamation : Elisabeth Baume-Schneider (Les Breuleux/55 ans) et Mathilde Crevoisier Crelier (Porrentruy/39 ans) sont officiellement candidates au Conseil des Etats. Le sortant Pierre-Alain Fridez (Fontenais/61 ans) et Loïc Dobler (Glovelier/31 ans) sont pour leur part candidats au Conseil national. L’objectif du parti est de maintenir ses deux sièges à Berne. Pour rappel, la Jeunesse socialiste jurassienne présente Leïla Hanini (Courroux/25 ans) et Joakim Martins (Boncourt/21 ans) à la Chambre du peuple.

Le PSJ se lance ainsi avec deux listes paritaires formées de candidats des trois districts du canton du Jura. La présence de deux femmes pour les Etats et de deux hommes pour le National est une première pour le parti. Les socialistes ont l’ambition de défendre les valeurs de gauche sous la coupole fédérale : justice sociale, égalité, climat, service public, redistribution des richesses, formation ou encore mobilité. La liste du PSJ et celle de la JSJ pour le Conseil national seront sous-apparentées. Le congrès a par ailleurs donné mandat au comité directeur de conclure d’éventuels apparentements avec d’autres formations politiques.

Les détails et les réactions des candidats à écouter ci-dessous :

A l’occasion du congrès de ce vendredi, le PSJ a accueilli la vice-présidente du Parti socialiste suisse, Ada Marra. La Vaudoise est elle aussi en lice dans ces élections fédérales, pour le Conseil des Etats.

Ada Marra a confié son sentiment sur les candidatures jurassiennes (à écouter ci-dessous):

Ada Marra Vice-présidente du PSS, Ada Marra a fait le déplacement de Courroux (photo Georges Henz).

Transparence des partis : récolte de signatures lancée

Les socialistes jurassiens ont par ailleurs profité de leur congrès pour lancer la récolte de signatures pour l’initiative « Partis politiques : place à la transparence ! ». Le texte demande la lumière sur le financement des partis et des campagnes d’élections et de votations. Les formations politiques devraient ainsi publier leurs comptes annuels et indiquer quelles sont leurs sources financières. /rch

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus