Un dernier obstacle pour les horodateurs intelligents à Porrentruy

Le Conseil de ville bruntrutain se prononcera sur un crédit de 130'000 francs ce jeudi. Il ...
Un dernier obstacle pour les horodateurs intelligents à Porrentruy

Le Conseil de ville bruntrutain se prononcera sur un crédit de 130'000 francs ce jeudi. Il votera aussi sur une enveloppe de 470'000 francs, destinée à assainir une partie du réseau d'eau potable

Les anciens horodateurs devraient disparaître avant la fin de l'année à Porrentruy. Les anciens horodateurs devraient disparaître avant la fin de l'année à Porrentruy.

Le Conseil de ville de Porrentruy doit se prononcer sur l'acquisition d'horodateurs nouvelle génération. Il votera sur un crédit de 130'000 francs ce jeudi, destiné à remplacer tous les parcomètres de la cité bruntrutaine.

Le fonctionnement des appareils actuels, vieux de plus de 30 ans, ne sera plus garanti dès la fin de l’année. Trente-quatre nouvelles machines seront donc acquises. Elles remplaceront les quarante-cinq actuelles. Les nouveaux horodateurs doivent permettre de désengorger la vieille ville, et d’orienter les automobilistes, selon Julien Loichat, conseiller municipal à Porrentruy.

Julien Loichat :  « éviter un trafic parasitaire »

Les nouveaux horodateurs seront installés fin novembre à Porrentruy, si le Conseil de ville accepte le crédit de 130'000 francs ce jeudi. Le coût englobant la gestion, la maintenance, le dépannage et l'entretien atteindra 6’250.- par an dès 2022. Le Conseil municipal décidera, dans un deuxième temps, de modifier ou non les tarifs.


Un coup de jeune pour les conduites d'eau potable 

Certaines conduites d'eau potable bruntrutaines sont vieilles de plus de 100 ans. Le Conseil de ville se prononcera sur un crédit de 470'000 francs ce jeudi. Il doit permettre d’assainir 700m de réseau à la rue de Lorette et au chemin de la Condemène.

L’assainissement du réseau d’eau potable représente un chantier important à Porrentruy, comme l’explique Rosalie Beuret, conseillère municipale.

Rosalie Beuret :  « nous voulons renouveler environ 1 km de conduite par an »

Les travaux d’assainissement débuteront en juillet prochain et se poursuivront jusqu’au printemps 2020, si le Conseil de ville accepte le crédit de 470'000 francs ce jeudi. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus