Quelle place pour le français au sein de l'Église réformée?

Une motion du pasteur David Giauque de Corgémont demande que la langue de Molière soit mieux ...
Quelle place pour le français au sein de l'Église réformée?

Une motion du pasteur David Giauque de Corgémont demande que la langue de Molière soit mieux prise en compte. Elle a été acceptée samedi par le synode de l’arrondissement jurassien des Églises réformées Berne-Jura-Soleure

 Les pasteurs ne dépendront plus du canton mais de l’Église dès l’année prochaine. Les pasteurs ne dépendront plus du canton mais de l’Église dès l’année prochaine.

L’Église doit mieux prendre en compte le français. Le synode de l’arrondissement jurassien des Églises réformées Berne-Jura-Soleure a accepté une motion en ce sens samedi. Elle a été déposée par le pasteur de Corgémont, David Giauque. En cause notamment, l’évolution des rapports de travail entre les pasteurs francophones et l’Église bernoise. Dès 2020, ils ne dépendront plus du canton de Berne, mais de l’Église. La Matinale lui a demandé lundi si ce changement de statut suscite de l’inquiétude.

David Giauque à propos du français au sein de l’Église réformée

/seb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus