Encourager la biodiversité en zones urbaines

L’agglomération de Delémont devrait lancer un projet pilote, financé à 50% par la Confédération ...
Encourager la biodiversité en zones urbaines

L’agglomération de Delémont devrait lancer un projet pilote, financé à 50% par la Confédération. Des arbres seront plantés et des jardins potagers créés dans les neuf communes dès 2020

Il devrait bientôt y avoir plus d'espaces verts dans l'agglomération de Delémont (photo : archives). Il devrait bientôt y avoir plus d'espaces verts dans l'agglomération de Delémont (photo : archives).

L’agglomération de Delémont veut sensibiliser la population à la biodiversité et renforcer la présence de la nature en ville, en partenariat avec la Confédération. Elle devrait lancer un projet pilote dès 2020 et jusqu'en 2024.

Il s’agira notamment de planter des fleurs, arbustes et arbres fruitiers, créer des jardins potagers ou encore favoriser la pousse de l’herbe pour attirer insectes et autres petits animaux. Certains ronds-points et trottoirs seront recouverts de végétation, pour rafraîchir les zones urbanisées des neuf communes de l'agglomération (Delémont, Châtillon, Courrendlin, Courroux, Courtételle, Develier, Rossemaison, Val Terbi, Soyhières).

 

Un projet pilote cofinancé par la Confédération

Le projet, devisé à 250'000 francs pour 5 ans, sera financé à hauteur de 50% par l’agglomération de Delémont. Les 50% restant sont pris en charge par la Confédération. Le Conseil d’agglomération, qui regroupe les maires des neufs communes, doit encore accepter le crédit. Il sera réuni en assemblée en novembre prochain. « Les communes sont motivées », selon Céline Wermeille, chargée de mission de l’agglomération de Delémont.

Après 2024, l'agglomération financera seule le projet. L’objectif sera de poursuivre la mise au vert des espaces publics des villages de l’agglomération de manière autonome et d’entretenir les différents espaces créés. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus