Recours ou non à Moutier, le MAJ ne tranche pas

Le Mouvement autonomiste jurassien – qui a tenu son assemblée des délégués ce samedi dans le ...
Recours ou non à Moutier, le MAJ ne tranche pas

Le Mouvement autonomiste jurassien – qui a tenu son assemblée des délégués ce samedi dans le cadre de la Fête du peuple – veut laisser le soin aux autonomistes prévôtois de choisir s’il faut faire appel ou non au Tribunal fédéral

MAJ, Mouvement autonomiste jurassien Les délégués du MAJ ont siégé au sein de la salle du Conseil de ville de l'Hôtel de ville de Delémont.

Le MAJ ne donne pas de position officielle sur l’opportunité ou non de recourir au Tribunal fédéral dans le dossier du vote de Moutier. Le Mouvement autonomiste jurassien a débattu du sujet ce samedi lors de son assemblée des délégués qui a eu lieu à l’Hôtel de ville de Delémont dans le cadre de la 72e Fête du peuple jurassien. « Le choix revient aux Prévôtois », a indiqué le secrétaire général du MAJ. Pierre André Comte a précisé que le MAJ n’entendait pas s’immiscer dans la décision des autonomistes de Moutier qui statueront jeudi soir lors d’assises spéciales consacrées à cette question. Le sujet a suscité des interrogations de la part de quelques délégués mais l’avis du Mouvement autonomiste jurassien a finalement été compris par l’assemblée. Laurent Coste, le président du MAJ et directeur de campagne du comité « Moutier ville jurassienne », revient plus en détail sur la position du MAJ :

L’assemblée des délégués du MAJ a également donné lieu à quelques discussions de fond sur l’opportunité ou non de faire recours au Tribunal fédéral après l’annulation du vote du 18 juin 2017 par le Tribunal administratif bernois. Il est ressorti des échanges qu’un appel au TF aurait probablement peu de chances d’aboutir.

Dans son rapport, le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien a aussi lancé un « avertissement solennel » à la Confédération pour qu’elle s’implique dans l’imbroglio politico-juridique autour de Moutier. Pierre-André Comte n’a toutefois pas souhaité « préjuger de l’attitude » de la nouvelle conseillère fédérale Karin Keller-Sutter qui a hérité du dossier de la Question jurassienne.

Lors de la réception officielle de la Fête du peuple jurassien qui a suivi l’assemblée des délégués du MAJ, le président du Gouvernement jurassien en a également appelé à la Confédération, notamment en cas d’un éventuel second vote à Moutier. Jacques Gerber précise ce que l’exécutif cantonal jurassien attend de la Berne fédérale :

A noter que la réception s’est déroulée en présence du Gouvernement jurassien in corpore.

La Fête du peuple jurassien se poursuit dimanche à Delémont avec la conférence de presse du MAJ, la partie officielle et la 20e édition du Festival international d’artistes de rue. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus