Le MAJ hausse le ton sur Moutier

Une intervention du Gouvernement jurassien auprès de la Confédération est attendue par le ...
Le MAJ hausse le ton sur Moutier

Une intervention du Gouvernement jurassien auprès de la Confédération est attendue par le Mouvement autonomiste jurassien, qui s’est exprimé en ce sens dimanche lors de la Fête du peuple

Le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien Pierre-André Comte a tiré à boulets rouges sur le canton de Berne et la Confédération (photos: Georges Henz). Le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien Pierre-André Comte a tiré à boulets rouges sur le canton de Berne et la Confédération (photos: Georges Henz).

Le Mouvement autonomiste jurassien dénonce une « forfaiture politique » à Moutier. Le MAJ a tenu ce dimanche matin sa traditionnelle conférence de presse qui a précédé la partie officielle de la 72e Fête du peuple jurassien à Delémont. Le MAJ est revenu sur la récente annulation du vote du 18 juin 2017 à Moutier par le Tribunal administratif bernois. Il a mis en cause les arguments avancés par le Conseil-exécutif bernois pendant la campagne. Le MAJ a également fustigé l’attitude de la Chancellerie d’Etat bernoise et des observateurs de la Confédération lors du vote de Moutier. Il a aussi demandé au Gouvernement jurassien de s’engager auprès de la Confédération pour qu’un éventuel second scrutin dans la cité prévôtoise soit organisé de manière rapide et impartiale.

Le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien, Pierre-André Comte, précise le message exprimé par son organisation :

Résolution adoptée

Une résolution a été adoptée lors de la partie officielle de la Fête du peuple. Les militants appellent les Jurassiens à faire bloc derrière Moutier et demandent aux autorités jurassiennes de devenir les défenseurs légitimes de la cité prévôtoise. Ils invitent, eux aussi, le Gouvernement jurassien à intervenir au niveau fédéral dans la perspective d’un nouveau vote pour qu’il soit rapide et contrôlé par des instances au-dessus de tout soupçon, en excluant Berne. /fco-rch

Les militants à l'heure de la Rauracienne au terme de la partie officielle de la Fête du peuple jurassien. Les militants à l'heure de la Rauracienne au terme de la partie officielle de la Fête du peuple jurassien.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus