Critiques et plaidoyer sur le SIDP

A l’occasion du Conseil de ville de Porrentruy, jeudi soir, le groupe PS Les Verts a développé ...
Critiques et plaidoyer sur le SIDP

A l’occasion du Conseil de ville de Porrentruy, jeudi soir, le groupe PS Les Verts a développé une interpellation sur le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy

Il était question du SIDP à l'occasion du Conseil de ville de Porrentruy. Il était question du SIDP à l'occasion du Conseil de ville de Porrentruy.

Le Conseil de ville de Porrentruy s’est penché sur le fonctionnement du SIDP. Jeudi soir, le groupe PS Les Verts a souhaité connaître les modalités pour changer le règlement du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy. L’interpellation développée par Lisa Raval a eu le don d’irriter Gabriel Voirol. Le maire a répondu aux interrogations et s’est livré à un véritable plaidoyer. Lisa Raval estimait que le SIDP n’est pas représentatif de la population ajoulote et qu’il souffre d’un déficit de démocratie. Faux, selon Gabriel Voirol puisque les 21 maires sont élus par le peuple et que, au sein du comité, il y a la volonté de représenter les différentes régions, tailles de communes et partis politiques.

Critiques et plaidoyer sur le SIDP

Trois crédits en plus

Trois crédits sont tombés dans l’escarcelle du Conseil de ville. Les élus bruntrutains ont accepté un montant de 360’000 francs, subventions déduites, pour le réaménagement du ruisseau du Voyeboeuf, un autre de 590'000 francs pour agencer l’ancien bâtiment BKW et un crédit-cadre de 400'000 francs pour adapter des arrêts de bus aux personnes à mobilité réduite. Cette somme, passée en première dans l’ordre du jour, a suscité des interrogations, même si les différents groupes ont loué les efforts pour adapter le réseau de bus. Toutefois, le PDC craignait pour les finances communales. Avec des comptes 2018 dans le rouge et un budget 2020 qui s’annonce difficile, le groupe souhaitait connaître la planification financière de la ville pour éviter le surendettement. Il a fallu l’intervention du trésorier bruntrutain pour apaiser les peurs. Selon Manuel Godinat, freiner tout investissement serait un mauvais signal. Les projets portés devant le Conseil de ville sont supportables.

 

 

Le lieu du futur skatepark est définitif

Le déménagement du skatepark se concrétise. Un élu du groupe PS Les verts a questionné l’exécutif sur l’avancement de ce dossier. Les rampes ont été supprimées en début d’année pour laisser la place à la rénovation de la patinoire. Comme évoqué ce printemps, le choix s’est arrêté sur l’espace situé sous le pont de l’A16 dans le secteur du Voyeboeuf. Le projet est développé de concert avec l’association des utilisateurs MizenDrop. La commune attend encore la validation du Plan spécial pour ce secteur avant de finaliser le projet. /ncp

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus